Web
Analytics
MOBILITÉ

«Al Boraq» roule désormais à l’énergie propre !

L’Office National des Chemins de Fer (ONCF), a annoncé hier dimanche que le train à grande vitesse «Al Boraq» est passé, depuis le 1er janvier courant, à l’énergie verte. Cette substitution de la consommation électrique par une énergie propre a été possible grâce à l’énergie fournie par un opérateur national. Un communiqué de l’ONCF indique que l’Office va opérer sa transformation verte de manière progressive en faisant passer 25% de sa consommation énergétique globale à l’énergie verte, le but étant d’atteindre 50% en 2023 avant de la porter à la totalité, à moyen terme. À court terme, cette action permettra à l’ONCF d’améliorer globalement son empreinte carbone avec l’équivalent de 120.000 tonnes de CO2 évitées chaque année, soit l’équivalent de 4 millions d’arbres plantés.

Ce changement de cap s’inscrit dans le cadre de la stratégie énergétique nationale conduite sous l’impulsion de S.M. le Roi Mohammed VI, laquelle prévoit l’augmentation de la part des ressources renouvelables pour les situer, dès 2030, à plus de 52% de la capacité installée, faisant ainsi du Royaume l’un des pays émergents les plus engagés dans le développement des énergies éolienne et solaire.

À noter que les trains «Al Boraq» seront les premiers à offrir des voyages éco-responsables à l’énergie 100% éolienne. L’ONCF s’engage à alimenter, à terme, l’ensemble de ses trains à l’énergie propre. L’opérateur ferroviaire procédera, du reste, au lancement d’actions marketing visant à faire d’«Al Boraq» le meilleur allié pour voyager en mode éco-responsable, afin d’encourager les clients à adopter une attitude plus respectueuse envers la nature tout en réduisant leur empreinte carbone.

L. F.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité