Web
Analytics
PANDÉMIE

Les hôpitaux de Casablanca, Marrakech et Rabat au bord de la saturation !

Les autorités sanitaires au Maroc sont de plus en plus sous pression… L’épidémie du coronavirus ne cesse de se diffuser rapidement à travers le pays et le nombre de contaminations augmente et tourne, depuis plusieurs jours, autour des 10.000 cas quotidiens. Crest ce qu’a rappelé hier mercredi le Dr Saïd Moutaouakil, professeur en réanimation et membre du Comité technique et scientifique contre le «Covid-19».

La nouvelle vague que connaît le Maroc a atteint son pic avec un nombre élevé de contaminations, a-t-il alerté, précisant qu’il y a une hausse continue du nombre de décès et de cas de personnes admises en réanimation avec une prévalence des sujets jeunes, des enfants et des femmes allaitantes, ce qui représente désormais 30% des cas graves ou critiques, sachant que 90% de ces malades ne sont pas vaccinés !

Si le taux de remplissage des lits de réanimation est estimé à 46% sur le plan national, le spécialiste tire la sonnette d’alarme car les hôpitaux des grandes villes comme Casablanca, Marrakech et Rabat affichent un taux d’occupation frôlant les 90%. Le variant «Delta», devenu dominant, provoque une hausse rapide des contaminations à cause de sa forte propagation, précise le Dr Saïd Moutaouakil.

Pour inverser cette hausse des contaminations, les autorités sanitaires multiplient les mesures de prévention. Ainsi, après l’instauration de plusieurs mesures préventives, la campagne de vaccination a été élargie aux jeunes âgés de 20 ans et plus. La vaccination des enfants de plus de 12 ans serait envisagée avant le début de l’année scolaire.

E. D.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité