Web
Analytics
CINÉMA

Les professionnels du 7ème Art interpellent El Othmani face à la chute de 90% de la billetterie

Le secteur du cinéma au Maroc est en détresse ! Dans un courrier adressé hier mercredi au chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, les professionnels de ce secteur, représentés par la Chambre Marocaine des Salles de Cinéma, ainsi que les distributeurs, représentés par la Chambre Marocaine des Distributeurs de Films, de même que les producteurs cinéma, ont exprimé leur vive inquiétude face à la décision fixant le couvre feu à 21h au lieu de 23h précédemment.

Suite à cette restriction, les entrées dans les salles de cinéma chutent d’au moins 90% par rapport à une exploitation hors-pandémie, estiment les professionnels du 7ème Art. Face à cette situation, ils soulignent qu’aucune entreprise au monde ne peut survivre à une telle baisse de son chiffre d’affaires. C’est donc toute la filière cinématographique nationale qui serait en faillite, cette dernière plongeant plus de 30.000 personnes encore davantage dans la précarité, du jour ou lendemain, déplorent-ils.

Ces professionnels interpellent, par ailleurs, les autorités sur le volet de la vaccination qui pourrait changer la donne, notamment avec le «Pass Sanitaire» qui existe au Maroc depuis quelques semaines. Selon eux, plus de 10 millions de Marocains, ayant quasiment tous plus de 30 ans, sont désormais complètement vaccinés. Ceux-ci sont donc prompts à consommer de manière normale dans les secteurs affaiblis par la pandémie, tels que la restauration, les loisirs et la culture.

E. D.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité