ENVIRONNEMENT

Oued Bouregreg : l’origine de la pollution encore inconnue

Des tâches noirâtres associées à de fortes odeurs nauséabondes sont observées depuis quelques jours sur le fleuve du Bouregreg, suscitant émoi et inquiétude parmi les habitants de Rabat et Salé. En effet, les riverains constatent une pollution soudaine de l’oued sous forme de taches noires dégageant des odeurs pour le moins insupportables. Sur les réseaux sociaux, les images déferlent, relatant une situation inimaginable il y a quelque temps pour cette zone connue pour son potentiel touristique indéniable.

Si aucune information officielle n’a été, pour le moment, communiquée sur l’origine de cette pollution, de nombreux observateurs et acteurs associatifs s’accordent à pointer du doigt le «lixiviat» (jus d’ordures) qui émanerait du centre d’enfouissement et de valorisation d’Oum Azza. Les militants associatifs soutiennent que cette problématique écologique serait due aux récentes fortes pluies qui auraient fait sauter une digue de rétention de l’un des six bassins dédiés au stockage de «lixiviat», provoquant ainsi un déversement de ce liquide nocif dans l’Oued Akrach, un des affluents du Bouregreg.

Contacté par la MAP, Abdelaaziz Zerouali, Directeur de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg-Chaouia, a fait savoir que la cause principale de cette situation est toujours inconnue, précisant que l’Agence attend les résultats d’analyses qui sont en cours afin de connaître l’origine de cette pollution, avant de se prononcer sur le sujet.

Les odeurs se sont, entre-temps, atténuées mais les investigations continuent pour mettre toute la lumière sur la source de cette pollution. Selon des sources proches du dossier, un appel d’offres est en cours concernant la gestion contrôlée de la décharge d’Oum Azza. Les entreprises présélectionnées seront connues la semaine prochaine.

A. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité