Web
Analytics
PATRIMOINE

Le musée Yves Saint-Laurent de Marrakech ouvre sa nouvelle saison

Le musée Yves Saint-Laurent de Marrakech a rouvert, le week-end dernier, ses portes au public après une période de deux mois et demi de fermeture en vue de préparer une nouvelle exposition temporaire. Cette institution muséale, qui avait ouvert ses portes à l’automne 2017 à proximité du célèbre Jardin Majorelle, a choisi de lancer sa nouvelle saison culturelle de belle manière, avec au menu une exposition inédite intitulée «Une amitié marocaine».

Dans sa salle d’expositions temporaires, pensée comme une vitrine culturelle et artistique, le musée poursuit ainsi une programmation mettant particulièrement à l’honneur la création moderne et contemporaine, notamment au Maroc. Le public est ainsi invité à découvrir pendant près de six mois une exposition qui explore l’amitié et les sphères d’inspiration communes à trois couturiers de renommée internationale : Tamy Tazi, Fernando Sanchez (1935-2006) et Yves Saint-Laurent (1936-2008), qui partagent une même passion pour le Maroc, ses couleurs, son exubérance et le foisonnement de ses richesses.

Dans une déclaration à la MAP, la Commissaire de l’exposition, Mouna Mekouar, souligne que cet événement artistique se veut un témoignage de l’amitié entre ces trois artistes qui ont partagé un même intérêt et une même passion pour le patrimoine marocain. Et de poursuivre que l’exposition témoigne également de l’importance de la broderie ancienne, le renouvellement des codes de la broderie marocaine, notamment le caftan, dans lequel Tamy Tazi va énormément puiser et montrer comment la couleur va jouer un rôle très important pour les trois puisque c’est grâce à la couleur qu’ils vont transformer leurs manières d’appréhender le caftan, la robe, et de créer finalement tout un nouveau vocabulaire.

Selon les responsables du musée, cette exposition, la première à confronter les regards de ces trois artistes et à évoquer les moments-clés de ce dialogue qui a commencé dès la fin des années 1960, réunit un ensemble d’œuvres maîtresses parmi les plus représentatives de leurs recherches comme de leur complicité. L’exposition souhaite ainsi refléter cette amitié et cette passion marocaine qui les anime.

A. A.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité