Web
Analytics
GOUVERNANCE

Une première : des femmes dirigeront les 3 plus grandes Mairies du Royaume

À Casablanca, Dr Nabila Rmili (à gauche sur la photo), du RNI (Rassemblement National des Indépendants) va succéder à Abdelaziz El Omari du PJD (Parti de la Justice et du Développement) à la tête du Conseil de la Ville. Sa proposition au poste de Maire de la capitale économique a été retenue dans le cadre d’une coalition qui dispose d’une majorité confortable, réunissant les trois partis les mieux classés aux élections du 8 septembre courant, à Casablanca : le RNI, le PAM (Parti Authenticité et Modernité) et le PI (Parti de l’Istiqlal). Rappelons que Dr Nabila Rmili, qui est Directrice Régionale de la Santé (Casablanca-Settat), a occupé sous le mandat d’Abdelaziz El Omari le poste de Vice-Présidente du Conseil de la Ville, en plus de sa qualité de Conseillère élue à l’Arrondissement de Sebata.

Pour sa part, Asmaa Rhlalou (au centre sur la photo), du RNI elle aussi, va diriger le Conseil de la Ville de Rabat. Ex-députée du RNI à la Chambre des Représentants durant le dernier mandat gouvernemental (2016-2021) et journaliste, sa proposition a été retenue dans le cadre de la coalition réunissant le RNI, le PAM et le PI. Ensemble, les trois partis disposent d’une majorité confortable au sein du Conseil de la Ville de Rabat et de sa Région.

Une autre femme prend les commandes d’une grande Mairie, en l’occurrence celle de Marrakech. Il s’agit de Fatima-Zahra Mansouri (à droite sur la photo), du PAM, avocate de formation, qui a été la première femme Maire élue à Marrakech en 2009.

L. F.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité