ART

Lahcen Zinoun présente son «Rêve interdit»

Lahcen Zinoun, célèbre artiste polyvalent, chorégraphe, metteur en scène et danseur étoile, vient de signer son livre autobiographique «Le rêve interdit», paru aux éditions «Maha», vendredi dernier à Casablanca. Six chapitres composent l’ouvrage : «Une enfance entre idylle et contrainte», «L’envol de l’étoile», «Le retour entre espérance et déception», «L’art absolument», «Le cinéma, espace de liberté» et «Revivifier les danses du Maroc». L’auteur y brosse une vie, une expérience mais surtout une aventure et explique : «j’écris sur mon passage au Conservatoire, puis l’intégration d’une compagnie professionnelle royale en Belgique et la troisième étape est mon retour au Maroc où je me suis heurté au public, car nous n’avons pas une culture de la danse classique. Par la suite, je me suis penché sur les danses du patrimoine qui étaient sclérosées».

Né en 1944, Lahcen Zinoun a de nombreuses cordes à son arc. Il est également peintre, sculpteur et poète. Il a reçu le premier Prix de danse au Conservatoire Municipal de Casablanca en 1964. En 1991, il a réalisé son premier court-métrage pour le spectacle «Flagrant délire» présenté à travers le Maroc. (Photo : Libération).

L. F.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité