FINANCE

Bank Of Africa a amélioré son PNB à 14 milliards de DH en 2020

Bank Of Afria BMCE Group a enregistré, à fin décembre 2020, un PNB (produit net bancaire) de 14 milliards de DH, en légère hausse de 1% comparativement à 2019. Une évolution qui s’explique par la progression de la marge d’intérêt de 5% et le résultat des opérations de marché de 3%, précise le groupe bancaire dirigé par Othman Benjelloun dans un communiqué. Le RNPG (résultat net part du groupe) s’est inscrit, en ce qui le concerne, en baisse de 62%, à 738 millions de DH, tandis que le résultat net de la banque s’est situé à 724 millions DH (-47%) sous l’effet combiné de la contribution de 1 milliard de DH au Fonds spécial de gestion de la pandémie du «Covid-19», la hausse du coût du risque consolidé de 57%, à 3,5 milliards de DH, et du coût du risque social (+67%), ainsi que la contre-performance des différentes activités du groupe dans un contexte national et international peu favorable impacté par la crise sanitaire.

La banque panafricaine a fait aussi état de la poursuite de son efficacité opérationnelle, favorisée par un modèle de transformation digitale de ses process et par la continuité du chantier de réduction des coûts. Il en a résulté une bonne maîtrise des charges générales d’exploitation qui baissent de 6% pour la banque, soit un coefficient d’exploitation de 54,5%, en amélioration de 1,8%. En consolidé, la variation des charges a été impactée par la contribution au Fonds spécial, relève la même source, notant qu’en excluant le don, les charges générales d’exploitation du groupe sont en repli de 3%. Le résultat brut d’exploitation consolidé (hors don au Fonds spécial) s’est apprécié de 7%, à 6,2 milliards de DH.

S’agissant de l’encours des crédits consolidés, il s’est amélioré de 4%, passant à 194,2 milliards de DH grâce à l’augmentation des crédits de la Banque au Maroc de 4,4%. La part de marché crédits de Bank Of Africa est passée de 12,28% à 12,48% à fin décembre 2020.Les dépôts clientèle consolidés ont marqué une progression de 2% à 207,1 milliards de DH, tandis que les dépôts clientèle ont quasiment stagné à 129 milliards de DH. (Photo : Challenge.ma)

A. A.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité