Web
Analytics
ÉCONOMIE AGRICOLE

Le grand oral d’Aziz Akhannouch devant les Conseillers

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a fait une intervention mardi dernier à la Chambre des Conseillers sur le plan «Green Generation» et les enjeux du développement rural et de la justice territoriale. Le haut responsable a d’emblée rappelé que cette dynamique est portée par la vision éclairée de S.M. le Roi Mohamed VI, le développement rural étant l’un des chantiers structurants à même de permettre au Maroc d’atteindre une croissance économique durable. Aziz Akhannouch a rappelé que le gouvernement capitalise sur la stratégie de la «Green Generation» qui permettra de concrétiser les chantiers majeurs suivants :

– L’accession de plus de 400.000 familles à la classe moyenne rurale.

– La formation de 150.000 jeunes agriculteurs aptes à transformer les produits agricoles, à développer des filières à haute valeur ajoutée comme l’agriculture biologique et à intégrer l’économie verte.

– La création de 350.000 nouveaux emplois directs dans le monde rural.

– L’émergence d’une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs agricoles, grâce à la mobilisation d’un million d’hectares de terres collectives pour la mise en œuvre de projets d’investissement dans le domaine agricole.

– La cession potentielle de foncier agricole émanant de 180.000 propriétaires souhaitant se retirer de l’activité agricole à destination de la jeune génération.

Sur le volet social et dans le cadre de la généralisation de l’accès à la couverture santé, environ 1,6 million d’agriculteurs bénéficieront d’une couverture sanitaire dès 2023. Un ambitieux plan d’actions visant à réduire les disparités spatiales et sociales dans le monde rural a été mis en place, illustré par les indicateurs suivants :

– Livraison de 12.454 km de routes et voies, dont 3.032 km toujours en construction en vue de désenclaver et d’améliorer l’accessibilité des zones rurales.

– 27 écoles communautaires, plus de 200 écoles et collèges, plus de 150 foyers d’étudiants, internats et cantines scolaires ont bénéficié de 148 installations techniques tandis que 1.893 opérations liées à la construction, l’agrandissement et l’entretien des établissements d’enseignement ont été menées.

– Achèvement de la construction, de la réhabilitation et de l’entretien de 661 infrastructures de santé, y compris les centres de santé de premier et de deuxième niveau, les dispensaires et les maternités.

– Acquisition de 566 ambulances et unités médicales mobiles.

– Réalisation de 551 réseaux d’eau potable, 22.967 branchements individuels et mixtes et fontaines.

– Raccordement de 929 rotors à l’électricité.

– Entre 2021 et 2024, 927 ronds-points seront électrifiés, regroupant 21.150 logements, dans différentes régions du Royaume, avec une enveloppe financière estimée à environ 723 millions de DH.

– D’ici à 2024, l’électrification rurale atteindra un taux de 99,94%.

– Élaboré pour un coût d’environ 115,4 milliards de DH, le programme national d’approvisionnement en eau potable et en eau d’irrigation a été mis en place pour la période 2020-2027.

Par ailleurs, d’ici à la fin de l’année en cours, de nombreuses réalisations sont prévues :

– 8.137 projets initiés dans les communes rurales : 7.066 projets d’infrastructures mis en place et 1.071 véhicules mobiles acquis (ambulances, unités mobiles et bus scolaires). Les projets de routes et de voies achevés contribueront à porter le taux d’accessibilité dans le monde rural à 90% d’ici à 2023.

L’impact économique du secteur agricole est extrêmement important :

– Sur le plan économique, le produit intérieur brut agricole a augmenté annuellement de 5,25% contre 3,8% pour les autres secteurs.

– La richesse créée a doublé, passant de 65 milliards de DH en 2008 à 125 milliards de DH à la fin de 2018.

– Le secteur agricole contribue à 13% du produit intérieur brut et à 13% de la valeur totale des exportations.

– Les exportations de produits agricoles ont augmenté au cours de l’année 2019 pour atteindre environ 40 milliards de DH, soit 2,8 fois la valeur enregistrée en 2009 (14,2 milliards de DH).

Autres chiffres-clés à retenir :

– Le monde rural couvre plus de 90% de la superficie totale du Royaume, concentre environ 40% de la population, comprend 85% des Collectivités territoriales et contribue à 20% du PIB national, sans parler de la surface utilisable pour les besoins agricoles, soit environ 9 millions d’hectares.

(Source : Primature).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité