Web
Analytics
ÉCLAIRAGE

Serait-ce bientôt la fin des mots de passe tels que nous les connaissons ?

Par NAWFAL SAOUD

Directeur Général Entreprise pour le Maroc, l’Afrique du Nord et de l’Ouest

DELL Technologies

Les mots de passe sont en voie d’extinction et c’est loin d’être une mauvaise chose ! Selon une étude récente réalisée par Dell Technologies, intitulée «Brain on Tech», des utilisateurs du monde entier ont avoué que la création d’un mot de passe à la fois long et difficile est un exercice très contraignant qui fait augmenter leur stress de 31%. Les mots de passe représentent donc une véritable nuisance dans le sens où il faut à chaque fois procéder à leur création, puis à leur mémorisation, d’autant plus qu’ils doivent souvent répondre à des exigences spécifiques pour être considérés comme fiables et inviolables.

Aujourd’hui, la biométrie ne cesse de gagner en popularité en tant que forme pratique et sûre de reconnaissance automatique. En outre, la technologie liée à la biométrie continue de progresser grâce au développement de capteurs encore plus innovants et à l’utilisation d’algorithmes de correspondance basés sur l’intelligence artificielle. Il en résulte une meilleure expérience utilisateur et davantage de sécurité. Les fonctions avancées de sécurité des appareils, telles que les lecteurs d’empreintes digitales et la reconnaissance faciale par exemple, sont désormais utilisées en tant que solutions d’authentification multifactorielle, offrant ainsi aux utilisateurs des moyens plus sûrs de pouvoir accéder à leurs appareils, applications et données, en comparaison avec les mots de passe traditionnels.

Mais nous avons cependant encore du chemin à accomplir avant que les mots de passe ne deviennent complètement obsolètes. Au fur et à mesure que la technologie biométrique évolue, les mots de passe compliqués commenceront à être relégués au second plan. Dans l’intervalle, il existe des solutions très simples pour permettre à chacun d’entre nous de devenir «cyber-intelligent» et de mieux protéger ses données, sans pour autant que la création de mots de passe ne soit source de stress. Deux moyens existent. Il ne faut pas hésiter à utiliser des gestionnaires de mots de passe pour en générer qui soient forts. Et il faut recourir davantage à l’authentification multifactorielle.

La technologie sera de plus en plus intégrée à notre vie quotidienne, ce qui constitue une véritable mine d’or pour les cybercriminels en tout genre. Il appartient donc à chacun d’entre nous d’être «#BeCyberSmart» et de se préparer à mieux protéger ses données.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité