Web
Analytics
ÉLECTIONS

Les observateurs internationaux au Maroc saluent le bon déroulement des scrutins

Des observateurs internationaux déployés dans les différentes régions du Royaume, lors des élections du 8 septembre courant, ont salué hier jeudi le bon déroulement de ces scrutins et la qualité de leur organisation. Dans des déclarations à la MAP, à l’occasion de la présentation du rapport du Conseil National des Droits de l’Homme relatif aux observations préliminaires de ces élections, plusieurs observateurs internationaux ont affirmé que les opérations de vote se sont déroulées dans de bonnes conditions, mettant l’accent plus particulièrement sur la forte affluence observée dans les provinces du Sud dès l’ouverture des bureaux de vote. «L’équité dans le traitement des candidats a été respectée, les représentants des différentes formations politiques étaient mobilisés dans les bureaux de vote de manière assez systématiques, avec une importante représentativité des jeunes de moins de 25 ans au sein des différents partis», a affirmé Khadija Gamraoui, représentante du Cercle Eugene Delacroix (Association d’élus français pour l’amitié franco-marocaine). La cheffe de mission d’observateurs de cette ONG française a souligné la mobilisation des électeurs pour ce triple scrutin, avec une très forte affluence observée dans les provinces du Sud dès l’ouverture des bureaux, ce qui témoigne de la confiance qu’accorde la population de ces provinces au processus politique et aux institutions représentatives.

Même son de cloche chez le représentant de l’Association Dynamique Maroc, Driss Ettazaoui, qui a relevé, au nom des 12 observateurs représentant cet organisme d’élus français, que les échéances électorales législatives se sont déroulées dans «une transparence totale», soulignant que «l’organisation de ce scrutin électoral a été de grande qualité» et que «le Royaume du Maroc n’a rien à envier aux autres pays en termes d’organisation d’élections exemplaires».

Pour sa part, le Président du Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel du Sénégal (CNRA), Babacar Diagne, s’est félicité de «la transparence et de la très bonne organisation» de ces élections, qui selon lui «étaient à la hauteur». Il a notamment déclaré : «Nous n’avons constaté aucun incident de nature à entacher l’intégrité de l’opération électorale. Nous sommes très satisfaits de la transparence de ces élections; pas de parti-pris des organisateurs ni de pratiques d’irrégularités à signaler».

Le Maroc a relevé le grand pari de l’organisation de trois scrutins au même jour malgré les circonstances exceptionnelles liées au «Covid-19», a noté Sabra Bano, Directrice de Gender Concerns International et cheffe de mission pour plusieurs instances d’observation électorales internationales, tout en remerciant les autorités marocaines d’avoir facilité la mission des observateurs internationaux. «Nous avons observé avec satisfaction le renforcement de la représentativité politique de la femme», a relevé Sabra Bano, assurant que toutes les garanties ont été réunies pour l’organisation d’élection «libre et transparente».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité