Web
Analytics
ENTREPRENEURIAT

Une nouvelle convention de partenariat stratégique sur la région Casablanca-Settat

En application des hautes directives Royales visant à promouvoir l’entrepreneuriat et accompagner les porteurs de projets, le Centre Régional d’Investissement de Casablanca-Settat (CRI-CS), l’Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC), la Fondation Création d’Entreprises de la Banque Centrale Populaire et le groupe Banque Centrale Populaire, ont organisé le 14 juillet courant à Casablanca une cérémonie de signature d’une importante convention de partenariat. L’objet : lancement d’un programme d’accompagnement dédié aux TPE régionales, baptisé «Qimam Intelaka», dans le cadre du pôle intégré de l’accompagnement du CRI de Casablanca Settat «Qimam».

Il s’agit du premier pôle intégré dans sa nouvelle version, tel que défini par la loi «47.18», avec pour but de fédérer l’écosystème entrepreneurial régional et de proposer une offre complète et adaptée aux TPME, englobant l’information sur leur écosystème, le mentorat, la mise en réseau, l’accompagnement et le financement.

Le programme «Qimam Intelaka», objet de cette convention, cible les porteurs de projets pouvant bénéficier d’un financement dans le cadre du Programme Intégré d’Appui et de Financement des Entreprises (PIAFE) et vise à promouvoir l’esprit entrepreneurial dans la région de Casablanca-Settat, à travers l’accompagnement et la formation des porteurs de projets durant l’ensemble des phases de leurs projets. Cela va du cadrage de l’idée de départ jusqu’à l’aide au montage du dossier de financement, en passant par des formations autour de l’entrepreneuriat, l’aide au montage du business plan et l’assistance dans les démarches de création d’entreprises.

L’objectif fixé est d’accompagner 700 porteurs de projets à l’horizon juillet 2022, de financer 70% des projets accompagnés à travers une déclinaison préfectorale et provinciale et d’organiser des événements autour de l’entrepreneuriat au niveau de la région en question.

Il fait rappeler que le PIAFE a été initié suite aux hautes instructions de S.M. le Roi Mohammed VI pour accompagner les porteurs de projets, notamment dans le volet de l’appui et de l’accompagnement, à travers une coordination d’actions au niveau régional. Dans ce cadre, le comité de suivi du programme «Qimam Intelaka» veillera à l’application des actions de ce projet en concordance avec le PIAFE, au profit des jeunes porteurs de projets et des TPE, qui constituent la grande majorité du tissu économique de la région.

A. A.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité