Web
Analytics
COOPÉRATION

Le Maroc et la Turquie collaborent dans l’énergie, les mines et la géologie

Leila Benali, Ministre de la Transition Énergétique et du Développement Durable a reçu, jeudi dernier à Rabat, Alparslan Bayraktar, Ministre turc de l’Énergie et des Ressources Naturelles, qui effectuait une visite de travail au Maroc à la tête d’une délégation de haut niveau. Celle-ci était composée du Vice-Ministre de l’Énergie et des Ressources Naturelles, du Directeur des Affaires Étrangères et de l’Union Européenne, du Directeur Général de BOTAS (Société des Oléoducs), du Directeur Général d’Entreprises Minières ETİ (ETİ Maden), du Directeur Général de la société du pétrole (TPAO), des Conseillers et du Directeur Général adjoint de BOTAS.

Cette visite s’inscrit dans le cadre de la concertation et de la coordination continues entre le Royaume du Maroc et la République de Turquie, en vue de renforcer les relations bilatérales dans divers domaines en explorant de nouvelles opportunités de coopération et en encourageant les investissements mutuels.

Au cours de cette rencontre, les deux responsables ont salué la qualité des relations fructueuses entre les deux pays, qui ont connu un développement tangible au cours des deux dernières décennies sous la conduite de S.M. le Roi Mohammed VI et du Président Recep Tayyip Erdogan. Ce développement s’est manifesté à travers de nombreux accords diplomatiques et commerciaux, ainsi que par l’échange d’expertise et d’expérience dans divers secteurs vitaux et complémentaires. Ces efforts visent à établir une coopération bilatérale solide et à créer une dynamique régionale ambitieuse et renouvelée pour les deux nations.

Lors de leurs entretiens, les deux parties ont échangé des points de vue sur plusieurs sujets d’intérêt commun, notamment le développement des énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, à la gestion du réseau électrique, le développement des infrastructures énergétiques, ainsi que l’exploration minière, la gestion des minéraux critiques et les technologies associées.

Au cours de cette rencontre, les deux Ministres ont procédé à la signature de deux accords de coopération : un dans le domaine de l’énergie, tandis que l’autre concerne les sciences de la terre et les mines. En matière d’énergie, cette coopération concerne les énergies renouvelables, l’hydrogène vert, l’efficacité énergétique, la production et distribution d’électricité, l’intégration des marchés de l’énergie, les technologies propres, la décarbonation et l’exploration des hydrocarbures. 

En matière de mines et de sciences de la terre, la coopération couvre la production de cartes géologiques, la télédétection, les bases de données et systèmes d’information géographique, l’intelligence artificielle pour l’évaluation minérale, la recherche géologique, la gestion post-mine, la surveillance sismique, la gestion des minéraux stratégiques et critiques, les projets conjoints d’exploration des produits énergétiques et miniers. 

Les deux accords établissent un cadre de collaboration pour renforcer les partenariats publics et privés, la recherche et le développement, l’assistance technique, le renforcement des capacités, l’échange d’experts et de technologies, le développement de projets communs, la coopération entre agences d’innovation et organisations de recherche, ainsi que des visites techniques, ateliers et séminaires.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page