Web
Analytics
PATRIMOINE

Plus de 400 artistes et 53 concerts à l’affiche du Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira

25 ans d’une épopée artistique et humaine unique en son genre, c’est ce que s’apprête à célébrer l’iconique Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira, qui bouclera son premier quart de siècle, du 27 au 29 juin prochain. Une fête qui, comme le veut la tradition, va convier des musiciens des quatre coins du monde à se produire aux côtés des Maâllems Gnaoua. Artistes de renommée mondiale et valeurs montantes de la scène musicale vont se côtoyer dans cette édition 2024.

Alune Wade (Sénégal), Aïta Mon Amour (Maroc et, Tunisie), BCUC (Afrique du Sud), Simon Shaheen Quartet (Palestine) et Ablaye Cissoko & Cordaba (Sénégal) ont pour point commun leur amour des patrimoines musicaux africain et arabe qu’ils revisitent et réinventent, chacun à sa manière, en plus d’incarner une grande diversité de genres : Afrobeat, Aïta, Jazz, musique traditionnelle arabe, Soul, Punk Rock… Tous les genres se succèderont, cette année, sur les scènes du Festival.

Bassiste à la technique impressionnante, compositeur et interprète de talent, Alune Wade fait battre le cœur de l’Afrique dans sa musique souvent qualifiée de jazz nomade, mêlant influences orientales et sonorités du continent. Véritable voyageur musical, se produisant sur les scènes du monde entier, Alune Wade ne cesse d’explorer les secrets de la transe Gnaoua.

Réinterpréter la tradition avec les outils actuels est la mission que s’est fixée le duo Aïta Mon Amour, qui embarquera le public dans un voyage envoûtant à travers des chants ruraux séculaires, popularisés par les Chikhates. Des chants populaires et féministes d’une incroyable modernité, que Aïta Mon Amour revisite pour partager sa fascination et faire résonner cet art typiquement marocain auprès de la nouvelle génération ancrée dans le numérique.

Assister à un concert de BCUC est une expérience inoubliable ! L’énergie puissante de ce groupe originaire de Soweto, qui mélange musique traditionnelle africaine, soul et punk rock pour créer une transe unique et festive, promet d’électriser le Festival.

Infatigable ambassadeur de la musique traditionnelle arabe, Simon Shaheen est reconnu dans le monde entier comme un violoniste virtuose et un joueur d’Oud exceptionnel. Sa brillante interprétation de la musique arabe et les mélanges qu’il opère avec d’autres traditions musicales permettent au public international de découvrir toute la beauté de la culture arabe.

Multipliant, depuis une vingtaine d’années, les hybridations et les collaborations musicales, Ablaye Cissoko est considéré comme l’un des plus grands joueurs de Kora, cet instrument enchanteur que l’on trouve en Afrique de l’Ouest. Musicien griot, Ablaye Cissoko incarne la rencontre entre les traditions mandingues et la création contemporaine.

Plus de 400 artistes se produiront lors des 53 concerts prévus au programme de la 25ème édition du Festival Gnaoua et Musiques du Monde. Au fil des ans, le Festival s’est imposé comme un carrefour incontournable et un laboratoire musical unique au monde grâce à une programmation qui privilégie la diversité et l’audace, tout en étant conçue pour plaire à tous les publics.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page