Web
Analytics
ENSEIGNEMENT

Suspension des cours dans les zones sinistrées

Dans un communiqué publié hier dimanche, le ministère de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports a annoncé, la suspension de la scolarité dans les communes rurales et les douars les plus touchés par le séisme d’Al Haouz, à compter d’aujourd’hui lundi 11 septembre, et son maintien dans les autres régions.
Par ailleurs, le communiqué du ministère précise qu’il a été décidé, en coordination avec les autorités locales, de suspendre la scolarité dans les communes rurales et les douars les plus touchées relevant des provinces d’Al Haouz, de Chichaoua, de Taroudant (totalisant 42 communes, selon le dernier recensement à ce jour) à compter de ce lundi, tout en œuvrant à prévoir des modes d’enseignement et logistiques locaux adéquats afin de garantir la continuité pédagogique pour les élèves concernées au cours des prochains jours.

La même source souligne qu’au niveau des autres zones impactées, où les établissements scolaires ne peuvent accueillir les élèves, en raison des dégâts enregistrés, des formules pédagogiques adaptées seront employées afin de garantir la continuité pédagogique des élèves, y compris le recours à des établissements scolaires à proximité, tout en garantissant une communication permanente avec les parents et les tuteurs et l’ensemble des intervenants.

Quant au reste des établissements scolaires du pays, la scolarité se poursuivra de manière régulière avec la récitation, aujourd’hui, de la Fatiha pour le repos de l’âme des victimes du tremblement de terre qui a secoué la région d’Al Haouz, juste après le salut du drapeau national et l’hymne national du Royaume.

Le communiqué précise également que «Face à cette tragédie qui a touché notre pays, le ministère exprime ses plus sincères condoléances et sa profonde sympathie aux familles des victimes, parmi lesquelles figurent des membres de la famille de l’éducation, considérés comme des martyrs du devoir national et professionnel. Parmi les victimes, figurent également nos chers élèves».

Le communiqué indique que d’après un bilan provisoire arrêté dimanche matin, 7 enseignants (4 hommes et 3 femmes) figurent parmi les victimes de ce tremblement de terre, alors que 39 autres ont été blessés. En ce qui concerne les bâtiments scolaires, un total de 530 établissements scolaires et 55 internats ont été endommagés à des degrés divers, allant de l’effondrement à des fissures graves, en particulier dans les provinces d’Al Haouz, de Chichaoua et de Taroudant.

L. F.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page