TOURISME

Coup d’accélérateur pour la Corniche de Taghazout

L’aménagement de la célèbre Corniche de Taghazout et son écosystème touristique vient de recevoir un coup d’accélérateur moyennant une enveloppe budgétaire de 92 millions de DH, en ce début 2021. La station, qui fait partie du Plan Azur, avance lentement mais sûrement !

Le Conseil de la région de Souss Massa vient de débloquer une enveloppe pour le financement du projet de Corniche de Taghazout avec 10 millions de DH, tandis que le Département ministériel de l’Agriculture apporte 12 millions de DH et que le ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville participe ave 10 millions de DH. Pour sa part, la Commune de Taghazout met dans l’escarcelle du projet 4 millions de DH. En tout, un budget de 36 millions de DH pour donner toute beauté et son rayonnement touristique à cette célèbre Corniche. À noter que la nouvelle promenade de front de mer du village s’étalera sur environ 2 kilomètres, l’objectif étant de créer un trait d’union entre la station balnéaire et le front de mer, à travers son prolongement au nord de Taghazout et ses célèbres spots de surf.

Un aménagement intégré

Par ailleurs, dans le care de la stratégie de promotion de l’activité touristique dans le Souss-Massa, le Conseil de la Région a approuvé lors sa session ordinaire du mois de mars dernier une convention de partenariat relatif à l’aménagement de l’«Anchor Point» à Taghazout pour une enveloppe budgétaire de 56 millions de DH. Ce montant sera mobilisé à hauteur de 20 millions de DH par le Conseil Régional du Souss-Massa, 15 millions de DH par le Département ministériel du Tourisme et 5 millions de DH par la Commune de Taghazout. Le reliquat de 16 millions DH sera mobilisé par des investisseurs. La promenade de l’«Anchor Point» devrait inclure une piste de skate séparée des espaces pour piétons. L’ensemble de ces projets sont élaborés dans le respect de l’esprit écologique de la station de Taghazout Bay, qui entend promouvoir un modèle de tourisme durable avec préservation des ressources naturelle et maintien de l’authenticité socioculturelle.

Rappelons que ce grand projet d’aménagement s’inscrit dans le cadre du Plan Azur et, plus largement, dans la stratégie nationale de développement touristique labellisée «Vision 2020» mais freinée par la pandémie depuis l’année dernière. Située dans les Communes rurales de Taghazout et d’Aourir (Préfecture d’Agadir-Ida Outanane), Taghazout Bay est au cœur du fameux Triangle d’Or au sud du Royaume : à 15 km au nord d’Agadir, à 160 km d’Essaouira et à 230 km de Marrakech. La station s’étale sur une superficie de 615 hectares en front d’une bande côtière de 4,5 km de plages d’une beauté exceptionnelle.

Une pièce maîtresse pour le tourisme

La station balnéaire de Taghazout est un projet qui vise à hisser le Maroc parmi les 20 premières destinations touristiques mondiales. Après l’ouverture du White Beach Resort en juillet 2020, Taghazout Bay porte actuellement à quatre le nombre d’établissements hôteliers de la station, qui comprenait déjà le Hyatt Place Taghazout Bay, le Sol House et le RIU Tikida. La station mise sur sa démarche engagée en matière de développement durable, conforme aux exigences des labels «HQE» et «Green Globe». À titre d’exemple, citons le concept innovant du Sol House, un village entièrement piéton, en pleine conformité avec le respect de la nature et une architecture qui se fond dans l’environnement, grâce à des bungalows indépendants en bois, situés au bord de l’Atlantique.

L. F.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité