Web
Analytics
MAROC / ISRAËL

Deux sites de production de drones en projet dans le Royaume

L’accord de coopération sécuritaire, signé entre le Maroc et Israël le 24 novembre dernier, a prévu la construction de deux usines de drones au Maroc. C’est ce que rapporte notre confère en ligne Le360 , citant «Shephard Media», une publication basée à Londres, spécialisée dans les questions de défense. Citant des sources israéliennes, le média britannique rapporte que «Rabat et Tel Aviv se préparent à construire deux usines de fabrication de drones au Maroc, potentiellement dans le nord-est et le sud du pays», précisant que ces drones seront capables de missions de frappe et de collecte de renseignements. La fabrication de ces drones sous licence au Maroc, selon notre confrère, s’inscrit dans le cadre de l’accord de coopération militaire signé entre les deux pays le 24 novembre dernier, lors de la visite au Royaume du ministre israélien de la Défense, Benny Gantz.

«Shephard Media» souligne que l’accord pour le développement de ce projet industriel commun intervient après plusieurs mois de négociations avec la société israélienne Blue Bird Aero Systems, détenue à 50% par Israel Aerospace Industries, une firme de construction aéronautique aux technologies les plus avancées, dont la présidence du Conseil d’administration a été confiée récemment à Amir Peretz, ancien ministre israélien de la Défense, né à Bejaâd, au Maroc. Ainsi, selon «Shephard Media», cité par Le360, le Maroc a l’intention non seulement d’étendre sa flotte de drones, comme le montre le récent achat de drones turcs «Bayraktar TB2», mais également de développer ses capacités de production via un transfert de technologie.

Outre la fabrication de drones, l’accord sécuritaire prévoit également l’acquisition par le Maroc du système israélien de défense anti-drones «Skylock Dome». La coopération militaire entre les deux pays concerne également l’acquisition du système de missiles sol-air à moyenne portée «Barak 8», conçu pour faire face à tout type de menace aéroportée : avions, hélicoptères, missiles antinavires, drones, missiles de croisière et avions de combat… La coopération industrielle israélo-marocaine, conclut Le360, pourrait s’étendre à la modernisation et à l’amélioration de la flotte d’avions de chasse des Forces Royales Air, «si le Maroc choisit une société israélienne pour entreprendre ces travaux de révision».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité