Web
Analytics
TOURISME

Le sublime village de Sidi Kaouki enfin mis en valeur

Excellente nouvelle pour le tourisme dans la région d’Essaouira. Le comité de présélection des projets d’investissement dans le village éco-touristique de Sidi Kaouki (situé à 24 km de la cité des alizés) s’est en effet réuni le 12 octobre dernier, de concert avec les autorités de la Province d’Essaouira et le CRI (Centre Régional d’Investissement) de Marrakech-Safi, dont dépend la région. Le comité comprend l’ensemble des parties prenantes suivantes, à savoir le Département des Eaux et Forêts, la Commune de Sidi Kaouki, l’Agence Urbaine et la Délégation ministérielle du Tourisme.

Depuis la présentation de ce nouveau concept et des atouts de la destination, lors du 1er «CRI Investment Day» tenu en mai dernier, ce sont plus de 300 investisseurs qui ont manifesté leurs intérêts, en été. Au final, le CRI a enregistré 50 dépôts de dossiers effectifs. Après une étude approfondie des dossiers techniques, financiers et administratifs, la Commission interministérielle chargée de ce dossier a retenu 38 projets étalés sur 45 lots, soit plus de 80% des lots disponibles. Les projets prévoient un investissement total de plus de 360 millions de DH, générant dans un premier temps 525 emplois directs, et ce, dans les secteurs de l’hébergement, de la restauration, de l’animation, de la culture, du sport et des loisirs, ce qui devrait permettre la création d’un véritable village éco-touristique, intégré et durable.

Parmi les investisseurs sélectionnés, on retrouve des professionnels de renom opérant dans l’industrie du voyage et de l’hospitalité, du Maroc et de l’étranger, de même que des acteurs de la Province elle-même, parmi lesquels deux jeunes entrepreneurs bénéficiaires du programme d’accompagnement de l’INDH (Initiative Nationale pour le Développement Humain).

Les 38 candidats sélectionnés ont été invités à déposer leurs projets sur la plateforme digitale «cri-invest.ma» en respectant les procédures d’investissement mentionnées dans la loi «47-18» portant réforme des Centres Régionaux d’Investissement. Quant aux 12 autres candidats non retenus dans cette première étape, ce n’est que partie remise. Le CRI de Marrakech-Safi les accompagnera, en effet, et les assistera pour revoir leurs projets conformément au cahier des charges du programme, afin de postuler lors de la seconde vague d’appels à projets.

Au-delà de cette opération préliminaire, l’initiative s’inscrit dans le cadre d’un dynamisme enclenché tant sur le volet urbanistique qu’au niveau de la réalisation d’équipements et d’infrastructures nécessaires autour du village éco-touristique de Sidi Kaouki, et ce, dans le cadre d’une intelligence collective des acteurs publics et privés, conformément aux orientations du nouveau Modèle de développement. Amal Bouizzem, responsable de l’antenne d’Essaouira du CRI Marrakech-Safi, confie : «nous avons pour mission, d’une part, d’accompagner les opérateurs tout au long de leurs projets d’investissement, et d’autre part, de participer à l’impulsion économique de la région à travers une planification stratégique en amont des territoires et le développement d’une offre territoriale intégrée. Ce projet de village éco-touristique à Sidi Kaouki répond à tout cela». Rappelons que me magnifique village, connu mondialement par les amateurs de sports nautiques et de détente, est un écrin balnéaire qui a des atouts formidables à faire valoir grâce à sa plage, la richesse de son arrière-pays, la diversité de sa faune et sa flore et sa proximité avec les pôles touristiques du Royaume.

M. E.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité