Web
Analytics
ÉLECTIONS

Les femmes consolident le processus de parité effective en politique

Au vu du progrès significatif réalisé au niveau des candidatures féminines pour le scrutin de ce 8 septembre, force est de constater que la gent féminine est fortement présente. Cette présence, que ce soit au niveau des élections législatives, communales ou régionales, est un signal incontestable et un acquis démocratique visant à renforcer la représentativité des femmes dans le paysage politique national. En effet, la représentation des femmes dans la vie politique a enregistré un progrès notable au Maroc grâce aux réformes et aux stratégies mises en place, par le Royaume, visant principalement à ériger la parité homme-femme en tant que principe directeur régissant les différents aspects de la vie aussi bien économique, sociale que culturelle et sportive.

Dans ce cadre, et afin de concrétiser cette parité et de soutenir la représentativité féminine dans la scène politique, le Maroc a pris conscience, comme c’est le cas dans les pays à l’échelle mondiale, qu’aucun développement réel ne peut être réalisé sans l’implication effective des femmes dans la gestion des affaires publiques. Dans ce contexte, Amina Toubali, membre de la coalition Parité Maintenant, a souligné que «le principe d’égalité est au cœur de la démocratie et le Maroc a considéré que le choix démocratique est une approche irréversible», ajoutant que la modification de la loi organique «04.21» imposant un ensemble d’exigences afin d’atteindre le tiers de sièges pour les femmes dans les prochains Conseils élus constitue dans ce sens un des principaux acquis démocratiques.

Évoquant la situation actuelle de la présence de la femme dans la scène politique, Amina Toubali a précisé, dans une déclaration à la MAP, que «c’est la volonté Royale visant à encourager l’égalité entre les sexes et à concrétiser la parité, qui a contribué énormément à promouvoir les conditions de la femme dans de nombreux domaines, y compris politique», soulignant par ailleurs que «la valeur ajoutée du développement de la représentativité des femmes dans la vie politique aidera à placer le Maroc au premier rang à l’échelle internationale en matière de respect des questions d’égalité et de parité».

Pour sa part, El Arbi Yaich, chercheur principal au Centre des Études sur l’Égalité de Genre et les Politiques Publiques à Rabat, a indiqué, dans une déclaration similaire à la MAP, que «la parité est devenue une tendance mondiale et un horizon pour les diverses sociétés humaines, et le Maroc ne peut pas rester à l’écart de cette dynamique mondiale», ajoutant que «Le Maroc a maintenant atteint une étape irréversible où la proportion de femmes a atteint un tiers dans un certain nombre d’institutions élues telles que les Régions, les Préfectures, les territoires et les Collectivités dont les membres sont élus selon le mode de scrutin par liste, ainsi que dans d’autres institutions comme le Parlement». Le chercheur ajoute que «Le développement de l’intégration des femmes dans la vie politique aura un impact positif sur la situation économique ainsi que sur le leadership de la gent féminine, car tout développement implique la participation des diverses composantes et forces de la société, toutes sensibilités et horizons confondus».

(Source : MAP).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité