Web
Analytics
CROISSANCE

L’économie marocaine reprend des couleurs avec +5,8% attendus cette année

La Direction des Études et de la Prévision Financière (DEPF), relevant du ministère de l’Economie et des Finances, a publié une intéressante note de conjoncture au titre de ce mois d’août. L’analyse fait état d’une dynamique de reprise de l’économie marocaine pourtant exposée à un environnement sanitaire controversé. En voici les principaux enseignements :- Réalisation d’une très bonne production céréalière de 103,2 millions de quintaux, soit la deuxième meilleure production après celle de 2014-2015.- Poursuite de la reprise des activités non agricoles pour regagner leur niveau d’avant la crise : industries manufacturières, BTP, énergie électrique, télécoms…- La consommation des ménages a regagné sa vigueur, tirant profit de l’orientation favorable des revenus, en ligne avec la réalisation d’une très bonne campagne agricole.- Reprise des créations d’emplois au deuxième trimestre 2021 et redressement des crédits à la consommation ainsi qu’une bonne tenue des transferts des MRE.- L’effort de l’investissement a montré lui-aussi des signes de reprise, en phase avec la poursuite du redressement des importations des biens d’équipement, la hausse des recettes des investissements directs étrangers et la reprise de l’investissement budgétaire.- Amélioration du taux de couverture de 2,2 points à fin juin dernier, sous l’effet de la hausse des exportations à un rythme (+24%) dépassant celui des importations (+19,5%).- Léger creusement du déficit budgétaire de 1%, pour se situer à 42,6 milliards de DH à fin juillet dernier. – Ralentissement de la croissance des crédits bancaires à +3,7%, à fin juin dernier, après +5,6% l’année précédente, particulièrement ceux accordés au secteur non financier. – Léger repli des indices boursiers « MASI » et MADEX » au cours du mois de juillet dernier : -0,8% et -0,9% respectivement par rapport à fin juin dernier. – Globalement, après une année 2020 difficile, marquée par une forte récession, la croissance de l’économie nationale devrait retrouver sa vigueur en 2021 pour se situer dans une fourchette comprise entre 5,5% et 5,8%.


M. E. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité