Web
Analytics
CRISE SANITAIRE

Les transporteurs touristiques dans le désarroi

Crise sanitaire oblige, les transporteurs touristiques montent au créneau eux aussi, à l’instar des chauffeurs de petits et grands taxis. La Fédération Nationale du Transport Touristique a ainsi organisé, mardi dernier, une tournée à Marrakech pour attirer l’attention du ministère de l’Économie et des Finances sur les doléances des professionnels de ce secteur. Plus de 200 véhicules affiliés à cette corporation ont pris part à cette manifestation qui a démarré devant le siège régional de Bank Al-Maghrib pour arriver au siège régional de la Direction des Impôts. Le but ce mouvement : réclamer la mise en place de mesures exceptionnelles afin d’accompagner ce secteur, soutenir les professionnels qui sont au bord de la faillite et préserver les emplois. Selon Mohamed Benmansour, Secrétaire Général National de la Fédération, des manifestations ont été organisées simultanément dans d’autres villes, notamment Oujda et Casablanca. Bien qu’une reprise légère ait été observée dans les activités de transport touristique, suite à l’allègement des mesures de restriction qui pénalisaient la mobilité des voyageurs depuis la fin de mai dernier, les transporteurs touristiques sont toujours en grogne. La raison : une accumulation insoutenable des dettes et des majorations générées par le non-paiement des échéances des crédits durant plusieurs mois, suite à l’arrêt quasi total de l’activité depuis l’avènement du «Covid-19» en mars 2020.

E. D.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité