Web
Analytics
CINÉMA

Un film marocain participe au 74ème Festival de Cannes qui a démarré hier

L’emblématique Festival de Cannes est de retour après une année blanche 2020 marquée par la crise sanitaire et le confinement. Le coup d’envoi de la 74ème édition a en effet été donné hier mardi sur la célèbre Croisette par le réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho, les Américains Spike Lee et Jodie Foster ainsi que l’Espagnol Pedro Almodovar.

«Nous voila enfin réunis dans nos jolies fringues!», a salué la réalisatrice, actrice et productrice américaine Jodie Foster, invitée d’honneur de cette édition 2021, qui a été la première à prendre la parole sur scène, avant de recevoir une Palme d’Or d’Honneur des mains de Pedro Almodovar. Les stars ont ensuite été rejointes par Bong Joon-Ho, Palme d’Or 2019 avec «Parasite», et le Président du jury Spike Lee pour ouvrir ensemble la 74ème édition du festival, marquée par la participation du Maroc et une forte représentation de l’Afrique avec quatre films sélectionnés, dont deux en compétition officielle : «Haut et fort» du Marocain Nabil Ayouch (photo) et «Lingui, les liens sacrés» du Tchadien Mahamat-Saleh Haroun.

Le cinéma marocain a déjà participé à des sections parallèles du Festival de Cannes comme «La Semaine de la Critique», «Un Certain Regard» ou «La Quinzaine des Réalisateurs».

Par ailleurs, en marge de la course à la Palme d’Or, deux autres films africains concourent à la «Semaine de la critique». Il s’agit d’«Une histoire d’amour et de désirs», de la jeune réalisatrice franco-tunisienne Leyla Bouzid, et de «Feathers», le premier long-métrage d’Omar El Zohairy, assistant-réalisateur égyptien.

La projection du film «Annette», du réalisateur français Leos Carax avec Marion Cotillard et Adam Driver a ouvert la sélection officielle de cette année. Au total, 24 films sont en lice pour la Palme d’Or du festival qui baissera ses rideaux le 17 juillet prochain.

Le Festival projettera en «Dernière Séance», après le palmarès le 17 juillet, le 3ème volet de la comédie d’espionnage parodique «OSS 117 : alerte rouge en Afrique noire». En 2019, «Hors Normes», réalisé par le duo français Olivier Nakache et Eric Toledano, avait clos la sélection officielle de Cannes.

M. E.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité