Web
Analytics
CINÉMA

«Déserts» de Faouzi Bensaïdi arrive dans les salles au Maroc

«Déserts», le sixième long-métrage du réalisateur Faouzi Bensaïdi, arrive dans les salles obscures au Maroc, le mercredi 15 mai prochain. Sélectionné à la Quinzaine des Cinéastes (Festival de Cannes 2023), doublement primé à la Mostra de Valence (meilleurs acteurs et meilleur réalisateur), le long-métrage est encensé par la critique comme un western moderne et crépusculaire qui mêle road-movie et thriller, dans une structure narrative construite en deux parties.

Le récit démarre autour de Mehdi et Hamid, deux amis de longue date qui travaillent pour une agence de recouvrement à Casablanca. Ils sont envoyés dans les villages lointains du grand sud marocain pour soutirer de l’argent à des familles surendettées…

Tourné en 2021 dans la région de Marrakech, le film met à l’affiche le duo Fehd Benchemsi et Abdelhadi Taleb et réunit un casting fidèle à l’univers cinématographique de Faouzi Bensaïdi : Rabii Benjhaile, Hajar Graigaa, Mohamed Choubi, Nezha Rahil, Abdelghani Sannak, Nordine Saaden, Mohamed Hmimsa, Brahim Khai, Zhor Slimani et Abdellah Chicha.

Les différents chapitres du film font s’entrechoquer les valeurs, les traditions et l’humanité de l’ancien avec la brutalité du nouveau. La frontière est poreuse, incertaine. Un mystère-plan, les personnages et les histoires s’enchevêtrent… On voit le film comme une ronde. Le récit est fait de ruptures, de déplacements et de routes sillonnées à toute vitesse.

Faouzi Bensaïdi confie : «Avec «Déserts», j’ai voulu qu’une histoire et sa mise en scène se dérobent progressivement au profit d’une autre et qu’une large place soit laissée à l’imagination du spectateur. Le burlesque pourra se teinter de film noir, le social de suspense, et le réel, accueillant l’abstraction, pourra ouvrir sur le cosmique».

Metteur en scène de théâtre et acteur, Faouzi Bensaïdi a réalisé en 1997 son premier court-métrage qui a été multiprimé : «La Falaise». Ensuite, il coécrit «Loin» avec André Téchiné. En 2000, il a réalisé deux courts-métrages : «Le Mur», présenté à la Quinzaine des Cinéastes, et «Trajets», primé à la Mostra de Venise. Son premier long métrage, «Mille mois», a reçu le Prix Premier Regard et le Prix de la Jeunesse. Ont suivi «What a Wonderful World» à la Mostra de Venise, «Mort à vendre», «Prix Art et Essai» à la Berlinale, «Volubilis» (Venice Days) et «Déserts».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page