IMMOBILIER

Le Home Staging peut-il percer au Maroc ?

Mettre en valeur un bien immobilier afin de faciliter sa vente, tel est le principe du Home Staging. Un concept de mise en valeur immobilière qui construit de plus en plus sa notoriété au Maroc dans une période où le temps de transaction se rallonge et l’offre dépasse largement la demande. Connu également sous l’appellation de Valorisation Immobilière, le Home Staging, anglicisme venu tout droit des Etats-Unis, vise à améliorer, sans grands travaux, l’image du bien que l’on souhaite vendre ou louer pour le revaloriser et le différencier des autres sur le marché. D’un simple audit où le propriétaire sera responsable de la réalisation des améliorations recommandées à des prestations plus complètes avec location de meubles, en passant par la décoration, la palette est intarissable.

Véritable enjeu marketing, cette pratique aguiche de plus en plus de propriétaires qui ont compris la nécessité de jouer sur différents fronts. L’objectif est de séduire les potentiels acheteurs, d’autant plus que tout se joue dès les 90 premières secondes de toute visite immobilière, comme on le sait ! En effet, selon une étude internationale d’Avéo, réseau d’agences spécialiste du Home Staging, ce procédé permettrait de céder les biens immobiliers en moyenne cinq fois plus rapidement que lors d’une vente ordinaire : 19,5 jours avec une prestation Home Staging contre 127 jours. D’après la même étude, qui met en évidence la corrélation directe entre l’aspect esthétique et le taux de vente, le taux moyen des négociations d’un bien immobilier est de 11,42% alors qu’avec le Home Staging, il n’est que de 3,24%. Ce nouveau concept a, bien entendu, un coût. En moyenne, une prestation de Home Staging est d’environ 2% du prix de la vente du bien.

Le procédé, qui consiste à préparer la maison et son design dans l’optique de la vendre, n’est pas concerné par les besoins et les préférences du client, mais porte essentiellement sur le style qui plaira aux futurs acheteurs afin qu’ils puissent se sentir à l’aise, et par conséquent projeter leurs envies et leurs idées de décoration lors de la visite. C’est ce qu’explique, dans une déclaration à la MAP, Jihad Saâdallah, Directeur Général de RS Bâtiments, société qui opère dans le domaine. Il a, dans ce sens, relevé que c’est là que réside la différence entre le Home Staging et l’architecture d’intérieur, qui prend en considération les goûts, la personnalité et les différentes exigences du client en matière de décoration à adopter. Évoquant l’impact de la pandémie sur cette pratique, Jihad Saâdallah a souligné qu’«au-delà de la crise sanitaire que nous traversons, le Home Staging n’est pas encore connu ou reconnu au Maroc», notant qu’une bonne partie de Marocains qui souhaitent vendre leur bien ne se lancent pas facilement dans la modification de leur décoration d’intérieur dans le simple objectif de vouloir plaire au futur acquéreur. Il fait savoir également que, pour l’instant, centrer toute son activité sur cette prestation n’est pas forcément une bonne idée si le projet veut être viable dans le temps. Cependant, il faut toujours la proposer comme service et la développer davantage à travers de nouvelles astuces et techniques de redéfinition des différents espaces de vie dans un bien immobilier. Le spécialiste a relevé, à cet égard, que nombreuses sont les personnes qui ignorent le fait que le Home Staging ne nécessite pas un investissement financier important puisque la majorité du temps, le Home Stager utilise une grande partie des meubles du client pour «leur insuffler une nouvelle vie» et les transformer dans l’optique de les épurer au maximum.

Selon Jihad Saâdallah, l’expertise d’un professionnel en la matière permet avant tout de révéler ces quelques défauts que les habitants d’un logement ne voient plus forcément, en l’occurrence une peinture qui s’écaille par endroits, une porte qui grince ou encore une latte de parquet qui gondole. Autant de détails que l’on ne voit plus chez nous, mais qui nous sautent aux yeux dès lors qu’on visite une maison ou un appartement !

Par SAMIA BOUFOUS (MAP)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité