Web
Analytics
THÉÂTRE

La pièce marocaine «ChaTaRa» rafle la mise au Festival international du Caire

En remportant plusieurs prix lors de la 29ème édition du Festival international du théâtre expérimental, tenue récemment du Caire, la pièce théâtrale marocaine «ChaTaRa», de la troupe Tifswin d’Al Hoceima, a réalisé un très bel exploit pour le théâtre marocain. De nombreuses instances et institutions officielles et civiles, plusieurs artistes, intellectuels et critiques ont souligné que cette pièce théâtrale a brillé de mille feux après avoir obtenu le Grand Prix de la meilleure pièce, le Prix de la meilleure réalisation et le Prix de la meilleure performance de groupe, ex-æquo avec la pièce «Hydros» d’Autriche.

Lors de ces moments émouvants, le metteur en scène de cette œuvre théâtrale, Amine Nassour, a reçu le Prix au Grand Théâtre de l’Opéra du Caire, au cours de la cérémonie de clôture de ce festival. Cette ultime consécration, qui restera à jamais gravée dans les mémoires, a suscité l’admiration du public et du paysage artistique et théâtrale au Maroc. Le Prix se veut également reconnaissance et couronnement des efforts des jeunes artistes marocains en faveur de la promotion et de la valorisation de l’art scénique. Le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication a félicité les membres de la troupe théâtrale sur sa page «Facebook», précisant que cette pièce a raflé plusieurs Prix dans cette édition.

De même, le Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques a adressé ses «sincères félicitations à tous les membres de la troupe qui ont remporté le Grand Prix et le Prix de la meilleure performance de groupe», saluant la qualité de la prestation des différents intervenants, que ce soit au niveau de la réalisation, de la performance ou de la scénographie de cette pièce théâtrale qui a combiné de nouvelles techniques pour se rapprocher davantage du public.

Écrite par le dramaturge Saïd Abarnous et réalisée par Amine Nassour, la pièce «ChaTaRa» est le fruit d’efforts d’une équipe composée de 18 artistes dont Kods Joundoul, Amal Ben Haddou et Chaïmae Laalaoui, ainsi que le musicien Taifyour et le chanteur Ilyas El Moutawakil. «ChaTaRa» traite de la situation des femmes immigrées, à travers trois femmes qui racontent leurs souffrances, à savoir «Chani», «Talia» et «Rabia», noms abrégés en «ChaTaRa», présentant ainsi trois histoires différentes, mais qui se chevauchent.

C. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité