Web
Analytics
DIALOGUES

Un Forum d’une haute teneur sur les Droits humains lors du Festival Gnaoua à Essaouira

Le Forum des Droits Humains du Festival Gnaoua et Musiques du Monde, dans sa 11ème édition, se fixe pour thème : «Maroc, Espagne, Portugal : une histoire qui a de l’avenir». L’événement se déroulera les 28 et 29 juin 2024 à l’hôtel Atlas Essaouira Riad Resort. En partenariat avec le Conseil de la Communauté Marocaine à l’Étranger (CCME), le forum réunira des personnalités diverses pour discuter autour de trois panels thématiques.

L’édition de cette année débutera par une intervention de l’ancien Président du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero. Les discussions porteront notamment sur l’impact potentiel de la Coupe du monde de football 2030, que le Maroc, l’Espagne et le Portugal organiseront ensemble. Cette collaboration inédite symbolise les relations exceptionnelles entre ces trois pays, malgré une histoire marquée par des flux humains, économiques et culturels parfois interrompus.

Le forum abordera des questions clés sur le renforcement des relations économiques et politiques, le rôle de la société civile, des intellectuels, des artistes et des sportifs dans cette dynamique, ainsi que l’évolution des mobilités et la perception des diasporas.

Neila Tazi, productrice du Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira, souligne que le choix de cette thématique vise à accompagner cet événement historique par des discussions éclairées et des contributions d’éminentes personnalités. Ce forum s’inscrit dans une tradition de débats ouverts sur des sujets actuels et pertinents, reflétant les enjeux contemporains des sociétés concernées.

Driss El Yazami, Président du Conseil de la Communauté Marocaine à l’Étranger, abonde dans le même sens : «Compte tenu des nouveaux défis auxquels sont confrontés les trois pays, nous interrogerons les rôles de la société civile, des intellectuels, des artistes et des sportifs dans la construction de relations saines et durables. Il est important également de sonder l’évolution des mobilités dans cette partie du monde. Savoir comment, dans chacune des diasporas, sont évoqués des sujets comme l’exil, la communauté et le pays, par exemple», conclut-il.

Les tables rondes se dérouleront comme suit, avec les modérateurs Driss Bennani (journaliste et producteur de télévision) et El Arbi El Harti (poète et dramaturge) :

>> Table ronde 1 : «Mille ans d’histoire, qu’en reste-t-il en nous ?»

Anouar Majid, Professeur à l’University of New England, éditeur et rédacteur en chef de «Tingis Magazine».

Mohamed El Morabet, écrivain et traducteur (Espagne et Maroc).

Muriel Nieves, écrivaine et chercheuse (Espagne).

Oumama Aouad Lahrech, Docteur en Lettres ibériques et ibéro-américaines, ancienne ambassadrice de S.M. Le Roi Mohammed VI au Pérou, en Bolivie et au Panama.

Rodrigo Sobral Cunha, écrivain, chercheur et professeur universitaire (Portugal).

– Table ronde 2 : «Sport, arts et culture… Notre destin commun».

Carlos Martins, musicien (Portugal).

Farida Benlyazid, productrice, réalisatrice et scénariste (Maroc).

Gonzalo Fernández Parrilla, professeur, traducteur et écrivain (Espagne).

Nadia Hafid, autrice et illustratrice de bandes dessinées (Espagne).

Youssef El Maimouni, écrivain et éducateur spécialisé dans les questions sociales (Espagne et Maroc).

– Table ronde 3 : «Mobilités humaines, économie, diasporas… Histoires de voisinage».

Abdallah Saaf, Professeur de Sciences politiques et Docteur d’État en Droit public (Maroc).

Iván Martín, Professeur affilié à l’Université Pompeu Fabra (Espagne) et à l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) du Maroc.

Laila Karrouch, écrivaine (Espagne et Maroc).

Maria João Tomás, Chercheuse et conférencière, analyste et autrice en politique internationale (Portugal).

Mohammed Anouar Haidour, syndicaliste et militant (Maroc).

L. F.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page