Web
Analytics
FESTIVAL

Du beau cinéma d’animation à Meknès, dès la semaine prochaine

Sous le haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, la Fondation Aïcha en partenariat avec l’Institut Français de Meknès, annonce la 22ème édition du Festival International de Cinéma d’Animation de Meknès (FICAM) qui se tiendra dans la capitale ismaélienne du 10 au 15 mai prochain avec, comme à chaque édition, une déclinaison de sa programmation sur 10 jours dans 11 villes du Royaume.

Theodore Ushev, réalisateur canadien d’origine bulgare, auteur de chefs-d’œuvres du court-métrage d’animation comme «Journaux de Lispett» ou encore «Vaysha l’aveugle», présidera cette année le Jury de la Compétition internationale du meilleur court-métrage d’animation (Courts Compét’). Aux côtés de Theodore Ushev, la romancière marocaine Meryem Alaoui (autrice de deux romans remarquables, «La vérité sort de la bouche du cheval» et «Sweet Chaos»), Christian De Vita, réalisateur et story-boarder dont le nom est associé à la cinématographie de Tim Burton, ainsi que Wes Anderson seront également membres du Jury Courts Compét, une compétition dotée d’un Grand Prix de 3.000 Euros.

Ce Jury d’exception départagera plus d’une cinquantaine de courts-métrages, sélectionnés dans un premier temps par un comité composé de Sofia El Khiyari, réalisatrice (Maroc), Jean-Paul Commin, producteur (France) et Mohamed Chrif Tribak, réalisateur (Maroc). Ce comité i a visionné, pendant une semaine, plus de deux cent cinquante courts-métrages du monde entier.

Pour la première fois de son histoire, le FICAM propose 6 programmes de courts-métrages d’animation au lieu de 5, offrant ainsi au public l’occasion de découvrir des pépites de l’animation internationale. Fidèle à sa vocation de mettre en lumière, de promouvoir et de récompenser les meilleurs projets, le festival propose également une compétition de longs-métrages d’animation : «Linda veut du poulet !», film d’ouverture du festival, de Chiara Malta (Italie) et Sébastien Laudenbach (France); «Duel à Monte Carlo Del Norte» de Bill Plympton (États-Unis), «Saleem» de Cynthia Madanat Sharaiha (Jordanie), «La sirène» de Sepideh Farsi (Iran); «They shot the piano player» de Javier Marsical et Fernando Trueba (Espagne) et «Invelle» de Simone Massi (Italie).

Le Grand Prix du festival, doté de 2.000e Euros, sera décerné par un Jury Junior composé d’élèves du lycée Paul Valery de Meknès et des élèves de théâtre de l’Association Théâtre des Chamates.

Le FICAM proposera également, cette année, une série de rencontres et de Masterclass exceptionnelles : «La leçon de cinéma» de Theodore Ushev, «Le Late Show» de Bill Plympton, «La ville de Naples dans le cinéma» d’Alessandro Rak, «La vie animée des sons» d’Andrea Martignoni. Et également, les secrets de fabrication d’une série d’animation marocaine en présence de l’équipe du Studio Artcoustic, «Du papier à l’écran, les secrets de fabrication de PJ Masks», une série d’animation à succès, en présence de Christian De Vita, réalisateur.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page