E-SERVICES

Signature digitale : le «E-Parapheur» est lancé

L’Agence de Développement du Digital (ADD) annonce le lancement d’une nouvelle version de la plateforme de dématérialisation du processus de traitement du courrier au sein des administrations et établissements publics, le «Parapheur Électronique» qui porte désormais le nom de «E-Parapheur».

«Dans le cadre de ses missions d’accompagnement des organismes publics dans leur processus de transformation digitale, l’ADD offre aux utilisateurs de l’ancienne version du «Parapheur Electronique» une nouvelle plateforme «E-Parapheur» avec de nouvelles fonctionnalités et des améliorations : ergonomie, design, évolution technique», indique-t-on auprès de l’ADD. Cette amélioration a pour but d’assurer une meilleure utilisation des fonctionnalités de la plateforme, en faveur des administrations et établissements publics.

Le «E-Parapheur» intègre dans sa nouvelle version une multitude de fonctionnalités pertinentes, améliorées et adaptées aux besoins des utilisateurs de l’administration, notamment un module permettant la multi-affectation des courriers, une sauvegarde des recherches personnalisées, un module de signature intégrant la signature numérique dans le processus de traitement du courrier, un module de support et de formation pour une meilleure exploitation de la plateforme et un module de gestion des évolutions et des demandes de formation.

L’intégration de ces nouvelles fonctionnalités répond aux sollicitations exprimées par les administrations, les entreprises et établissements publics ainsi que les collectivités territoriales. Actuellement, plus d’un million de courriers sont traités sur le «E-Parapheur», fait savoir l’ADD, notant que ce chiffre est en constante évolution en raison de l’utilisation de plus en plus importante de la plateforme ainsi que de la satisfaction des organismes utilisateurs.

Le déploiement du «Parapheur Electronique» et du «Bureau d’Ordre Digital» au niveau des administrations, des entreprises et établissements publics ainsi que des collectivités territoriales a fait l’objet, depuis le 1er avril 2020, de plus de 200 ateliers de formation et d’assistance, au profit des utilisateurs au sein de chaque administration. L’objectif : s’approprier et mieux utiliser les fonctionnalités de ces plateformes dans le cadre des efforts déployés par l’ADD pour la conduite du changement et la promotion de la culture digitale au sein de l’administration au Maroc.

A. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité