RECHERCHE

Les femmes en pole position pour les bourses d’excellence

Le Département ministériel de la Recherche scientifique, à travers le Centre National de la Recherche Scientifique et Technique (CNRST), a octroyé pour l’année 2021 pas moins de 300 bourses d’excellence de recherche. C’est ce que rapporte notre confrère L’Économiste, expliquant que pour cette fournée, les femmes se taillent la part du lion en représentant 73% des bénéficiaires. 28% des bénéficiaires évoluent dans le domaine des sciences humaines et sociales (droit, économie et gestion), tandis que 72% sont dans le domaine des sciences exactes et naturelles : sciences de l’ingénieur, informatique, biologie, physique, chimie, mathématiques et géologie. Le trio de tête des institutions affichant le plus de boursiers est composé de l’Université Mohammed V de Rabat avec 52 boursiers, suivie de l’Universités Hassan II de Casablanca (49) et de l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès (37).

M. E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité