Web
Analytics
POLITIQUE

Célébration à Rabat de l’An 1 de l’Accord tripartite Maroc-USA-Israël

L’Accord tripartite Maroc-USA-Israël a un an. Pour en marquer le premier anniversaire, une cérémonie a été organisée, hier mercredi à Rabat, conjointement par l’Ambassade des Etats-Unis au Maroc et la Mission diplomatique israélienne au Maroc. L’événement a pour finalité la mise en avant de la profonde signification de cet Accord tripartite qui a ouvert la voie à une coopération fructueuse avec des perspectives prometteuses entre les trois pays depuis sa signature le 22 décembre 2020 à Rabat.

Dans une allocution de circonstance, le Chargé d’Affaires de l’Ambassade des États-Unis au Maroc, David Greene, a relevé que le renforcement des relations maroco-israéliennes, depuis la signature de l’Accord tripartite qui a acté le rétablissement des relations entre le Maroc et l’Etat d’Israël, «créera de nouvelles opportunités pour la paix et la prospérité dans la région du Moyen-Orient. Comme le Secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, et de nombreux autres fonctionnaires américains continuent de le réaffirmer, «les avancées qu’ont connues ces relations au cours de l’année dernière servent d’élément important pour atteindre des objectifs stratégiques communs pour la région dans son ensemble», a-t-il souligné. Selon lui, «une relation forte entre Israël et le Maroc a le potentiel de contribuer à une paix plus large au Moyen-Orient, y compris entre les Israéliens et les Palestiniens». Le diplomate a également réitéré «la gratitude» du gouvernement américain pour «le leadership régional de S.M. le Roi Mohammed VI et du gouvernement du Maroc au sujet des questions cruciales de paix, de stabilité et de tolérance», notant que la reprise des relations diplomatiques avec Israël en est «un exemple brillant». Se disant «heureux» des progrès constants que connaissent les relations maroco-israéliennes, le haut responsable a par ailleurs affirmé que «favoriser les liens entre les peuples peut contribuer à stimuler les efforts de paix, en ouvrant de nouveaux canaux pour un dialogue constructif et la diplomatie».

Pour sa part, le Chef du Bureau de liaison d’Israël au Maroc, David Govrin, s’est dit honoré de prendre part à cette cérémonie, rappelant qu’Israël et le Maroc partagent «des liens culturels et sociaux solides, lesquels ont été préservés et nourris pendant des décennies à travers la communauté marocaine en Israël et la société marocaine, y compris la communauté juive». La commémoration du premier anniversaire de l’Accord tripartite Maroc-USA-Israël «n’est pas une célébration d’un simple événement diplomatique, mais celle d’un passé, d’un présent et d’un avenir», a-t-il déclaré, en citant le Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger, Nasser Bourita. Après avoir passé en revue les accords tous azimuts signés par le Maroc et Israël depuis le rétablissement des relations diplomatiques, David Govrin a souligné que le défi actuel consiste à «traduire la paix en réalité et en prospérité», déclarant notamment : «Je suis convaincu que l’héritage historique du Royaume, qui se caractérise par la tolérance et le vivre ensemble entre Juifs et Musulmans, ainsi que le leadership de S.M. le Roi Mohammed VI peuvent servir de modèle de paix et de fraternité entre les peuples de la région».

Cet événement commémoratif a été ponctué d’un récital qui a mis en avant la richesse du répertoire musical judéo-marocain. Il a vu la participation de nombreux membres du corps diplomatique accrédité à Rabat, de représentants du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger, ainsi que de membres de la communauté juive établie au Maroc et de personnalités du monde des médias et de la culture.

La cérémonie fait suite à une visioconférence organisée plus tôt dans la journée au siège du ministère des Affaires étrangère avec la participation de Nasser Bourita, du Ministre israélien des Affaires étrangères, Yaïr Lapid, et de David Greene.

Ce premier anniversaire est «un renouvellement d’une promesse à trois niveaux, à savoir celle d’un engagement authentique envers les personnes, d’une construction concrète d’un partenariat et d’un engagement actif pour la Paix», a affirmé Nasser Bourita à cette occasion.

(Source : MAP)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité