Web
Analytics
CRISE ÉCONOMIQUE

Les restaurateurs demandent une réunion urgente avec le ministère du Tourisme

Suite aux dernières déclarations de la Ministre du Tourisme sur une chaîne nationale de télévision, une réunion de crise a réuni mardi dernier à Marrakech les restaurants touristiques classés du Royaume, représentés par leurs Associations professionnelles régionales. A l’issue de cette réunion, les opérateurs de ce secteur ont signé un communiqué commun précisant ce qui suit :

– Le secteur de la restauration touristique est le seul à avoir été écarté de toute mesure de soutien et d’accompagnement et à n’avoir bénéficié d´aucune aide ni mesures de soutien, alors même qu´il a été en première ligne face aux effets dévastateurs de la pandémie. Les restaurants touristiques ont fait appel aux crédits «Relance» et «Oxygène» afin de survivre à court terme. Le prolongement des mesures de restriction, ainsi que le manque de visibilité quant à une reprise éventuelle, menacent la pérennité des derniers établissements encore ouverts et dont la survie dépendra des mesures adéquates et sérieuses que les responsables voudront bien mettre en place. Le secteur de la restauration touristique est assujetti à de nombreuses taxes fiscales fixes calculées sur la base de leur valeur locative et leur investissement. En absence de revenus, ces taxes devraient être annulées pour les exercices 2020 et 2021.

– Les restaurants touristiques, comme leur appellation officielle l´indique, sont partie intégrante de l´activité touristique, conformément aux lois «61-00» et «80-14» (Bulletin Officiel N°3.866 du 03-12-1986 et Arrêté du Ministre du Tourisme N°899-84 du 25 novembre 1986) fixant les normes de classement des établissements touristiques et encadrant le rattachement des établissements au secteur du tourisme.

– La gastronomie a toujours été la première vitrine de toutes les opérations de promotion nationales et internationales du tourisme marocain, à l´instar de ce qui se fait dans tous les pays du monde. Le ministère du Tourisme, qui reconnaît que le développement du tourisme passe incontestablement par le développement des deux pôles que sont l’animation et la restauration, devrait sauvegarder les acquis avant d’encourager la création de nouveaux établissements d’animation touristiques, comme annoncé par le ministère de tutelle.

– Les restaurants touristiques du Maroc ont toujours été classés par les Délégations régionales du Tourisme, à l´exclusion de tout autre Département ministériel. Depuis la création des Conseils Régionaux du Tourisme (CRT), les Associations régionales des restaurants touristiques ont toujours fait partie de leur Conseil d’administration.

-Les restaurants touristiques ont participé à toutes les opérations de solidarité nationales en offrant des milliers de repas et en participant au Fonds de solidarité nationale conformément à l´initiative de S.M. le Roi Mohammed VI.

Au vu de ce qui précède, les Associations professionnelles régionales regroupant les restaurants touristiques classés du Royaume demandent une réunion urgente avec la Ministre du Tourisme afin de clarifier une situation dangereuse par ses répercussions sociales, financières et humaines et qui porte atteinte à un secteur essentiel de l´activité touristique, représentant plus de 1.000 établissements à travers le Royaume.

Les représentants de ce groupement sont :

– Imane Rmili : Présidente de l’Association Régionale des Restaurants classés de la Wilaya de Marrakech-Safi.

– Goulahcen Mohamed : Association Régionale des Restaurateurs de Souss-Massa.

– Khalid Abbadi : Association Régionale des Restaurateurs de Casablanca Settat.

– Ahmed Sentissi : Association Régionale des Restaurants de Fès-Meknès.

– Hassan Benarfa : Association Régionale des Restaurateurs de Rabat et sa région.

– Laila Boudad : Association Régionale des Restaurateurs d’Essaouira.

– Larbi Sabaoui : Association Régionale de Restaurateurs de Drâa-Tafilalet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité