Web
Analytics
POST-ÉLECTIONS

Le PJD convoque un congrès national extraordinaire pour fin octobre

Le Conseil national du Parti de la Justice et du Développement (PJD) a annoncé, hier dimanche, la tenue à la fin d’octobre prochain du congrès national extraordinaire du parti. Outre la date de ce congrès, le Conseil national a nommé un Comité de direction dont la présidence a été confiée à Jamaâ Mouâtassim, aux côtés d’Abdelaziz El Omari, Abdelhak Larbi et Nabil Chikhi. Le but : élire une nouvelle direction chargée de gérer la prochaine étape et préparer le Congrès national ordinaire du parti, a précisé le Conseil dans un communiqué sanctionnant les travaux d’une session extraordinaire du parti tenue samedi dernier par visioconférence.

Rappelons qu’au lendemain de l’annonce des résultats des élections du 8 septembre courant, le Secrétariat Général du PJD a présenté sa démission collective suite à la défaite du parti de la Lampe au titre des échéances législatives, régionales et communales de 2021.

Le Conseil a salué cette décision qui traduit «le principe de corrélation entre responsabilité et reddition des comptes et constitue un comportement politique rare et noble sur notre scène partisane». Dans un communiqué publié le 9 septembre, au lendemain de l’annonce des résultats du scrutin, le Secrétariat Général du PJD a annoncé la démission collective de ses membres, dont celle du Secrétaire Général Saâd-Eddine El Otmani, tout en assumant l’entière responsabilité politique de sa gestion de cette étape, conformément à l’article 102 du statut interne du parti.

Après deux mandats consécutifs à la tête du gouvernement depuis 2012l, le PJD n’a pu décrocher que 13 sièges lors des élections législatives du 8 septembre, occupant la huitième place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité