Web
Analytics
URBANISME

Casamémoire fait les choses en grand pour les Journées du Patrimoine

Les Journées du Patrimoine de Casablanca sont de retour pour leur 13ème édition, du 13 au19 mai courant, à l’initiative de l’association Casamémoire. Cet événement-phare convie les résidents de Casablanca à redécouvrir leur ville à travers cinq circuits guidés et une programmation culturelle diversifiée, autour du thème évocateur de «Casablanca, patrimoine en mouvement».

Cette année, les participants auront l’opportunité d’explorer l’histoire complexe du patrimoine casablancais. En plus des visites guidées, les Journées du Patrimoine se transforment en un festival culturel comprenant plus de 40 conférences, ateliers, expositions, performances artistiques, et bien plus encore.

Toutes les activités, y compris les visites, sont gratuites et ne nécessitent aucune réservation préalable. Il suffit aux passionnés de se rendre sur les lieux indiqués dans le programme culturel diffusé sur les plateformes digitales de Casamémoire, du 13 au 19 mai courant. Les visites auront lieu les 17, 18 et 19 mai à partir de 10h aux points de départ suivants :

– Ancienne médina : départ depuis le bastion de La Sqala.

– Centre-ville : départ devant la fontaine de la place Mohammed V.

– Quartier des Habous : départ devant le siège de la Région de Casablanca-Settat (ancienne Mahkama) sur le boulevard Victor Hugo/

– Casa Ouest : circuit en bus, départ depuis la place Mehdi Ben Barka, Mâarif, Riviera, CIL, Hay Hassani et El Hank).

– Casa Est : circuit en bus, départ de la Place des Nations-Unies (à côté de la station Alsa Bus), Roches Noires, Hay Mohammadi et Aïn Chock.

Cette semaine d’immersion dans le passé et le présent de Casablanca promet d’être une expérience inoubliable, permettant aux participants de découvrir les trésors cachés et les histoires fascinantes qui ont façonné la ville au fil des siècles.

Pour rappel, Casamémoire est une association à but non lucratif dédiée à la sauvegarde du patrimoine du 20ème siècle au Maroc. Fondée en 1995 suite à la démolition de la Villa Mokri (œuvre de l’architecte Marius Boyer), l’association réunit des membres autour de valeurs communes telles que la préservation de la spécificité de Casablanca, la valorisation du patrimoine architectural, du tourisme culturel et de la mémoire collective. Ses principaux objectifs sont de sensibiliser l’opinion publique, les acteurs sociaux et politiques au patrimoine du XXe siècle, de veiller à sa sauvegarde, de valoriser les actions de restauration ou de réhabilitation, et de participer à des travaux de recherche avec des organismes nationaux et internationaux (Maroc, Méditerranée et Afrique).

L. F.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page