CRIMINALITÉ

Carnage de Salé : arrestation en Espagne du meurtrier présumé

À travers la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST), le Maroc a fourni à l’Espagne des renseignements qui l’ont aidée à arrêter le présumé auteur du carnage d’une famille à Salé. En cavale depuis deux mois, le présumé auteur de la tuerie d’une famille à Salé a en effet été interpellé en Espagne, la police ibérique ayant annoncé que le fugitif a été arrêté le 23 avril à Castellon, province de la communauté valencienne, sur la base d’un mandat d’arrêt international émis par les autorités marocaines.

Un différend lié à un héritage foncier opposait le fugitif, un homme résidant à Castellon depuis 2002, et son frère. À la veille du crime, il l’avait contacté et les échanges étaient loin d’être fraternels. Des menaces avaient été proférées. L’appel téléphonique a permis aux services marocains d’identifier l’auteur présumé du massacre de Salé, selon notre confrère «Al Akhbar». Ils ont ensuite fourni des renseignements à leurs homologues espagnols. Un mandat de recherche international a ainsi été émis contre lui.

«L’enquête a débuté il y a à peine une semaine lorsque les autorités marocaines ont informé les agents spécialisés dans la localisation des fugitifs de la police nationale de la présence possible en Espagne de l’auteur présumé du meurtre commis au Maroc», a indiqué la police espagnole sur son site officiel. Par la suite, un dispositif technique de contrôle et de surveillance a permis aux enquêteurs espagnols d’interpeller le fugitif quinquagénaire, qui était sur le point de quitter son domicile.

Pour rappel, les corps sans vie d’un père, d’une mère et de quatre de leurs enfants avaient été découverts, le 6 février dernier, dans une maison sise au quartier Errahma à Salé. L’enquête préliminaire avait révélé que le meurtre collectif a été commis au moyen d’une arme blanche.

A. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité