Web
Analytics
INDUSTRIE

L’OCP surfe sur la conjoncture et signe de hautes performances

Le groupe OCP accumule les performances. Le géant industriel, présidé par Mostafa Terrab, vient en effet de communiquer ses résultats au titre du premier trimestre 2022 et indique qu’il a enregistré un chiffre d’affaires de près de 25,33 milliards de DH entre le 1er janvier et le 31 mars derniers, en hausse de 77% par rapport au niveau enregistré à la même période de 2021. Cette performance a été portée par la hausse des prix de vente dans toutes les catégories de produits, qui a largement compensé la baisse des volumes de ventes. «Les résultats records affichés par l’OCP en 2021 se sont poursuivis au premier trimestre 2022, portés par des conditions de marché solides et une efficacité opérationnelle continue. Le conflit russo-ukrainien a intensifié la situation tendue en termes d’équilibre offre-demande sur le marché des phosphates et a entraîné une nouvelle hausse des prix, qui a également été soutenue par l’augmentation des coûts des matières premières, en particulier l’ammoniaque et le soufre», apprend-on dans un communiqué diffusé hier par l’OCP.

Le groupe fait savoir que la marge brute de son activité s’est établie à 15,88 milliards de DH (1,68 milliard de dollars), contre 9,26 milliards de DH (1,03 milliard de dollars) un an plus tôt, la hausse des prix de vente ayant neutralisé l’impact de la hausse des coûts des intrants, principalement le soufre et l’ammoniac, notant que le taux de marge brute a atteint 63% cette année, contre 65% au premier trimestre 2021. Pour sa part, l’EBITDA (bénéfice avant impôts) a enregistré une croissance de 117% d’une année sur l’autre, pour s’établir à 11,60 milliards de DH (1,23 milliard de dollars), contre 5,336 milliards de DH (596 millions de dollars) un an plus tôt. La hausse du chiffre d’affaires ainsi que l’efficacité opérationnelle du groupe se sont traduites par une marge d’EBITDA record de 46%, contre 37 % au premier trimestre 2021.

S’agissant des dépenses d’investissement, elles ont atteint 2,98 milliards de DH (315 millions de dollars) au premier trimestre de l’année en cours, comparativement à 1,75 milliards de DH (196 millions de dollars) décaissés au cours de la même période 2021.

Par ailleurs, la Direction du groupe indique que la solide performance affichée par l’OCP au premier trimestre de cette année permet d’entrevoir une année de croissance significative et soutient les perspectives positives du groupe pour 2022, relevant que la hausse des prix devrait se poursuivre sur l’année 2022, soutenue par des conditions de marché solides, reflétant une forte demande globale, une situation tendue de l’offre et des prix de matières premières en hausse.

S’agissant de ses projets, l’acteur mondial de l’industrie des engrais précise que «l’OCP prévoit d’augmenter ses volumes de production d’environ 10% en 2022 afin de répondre à la demande sur des marchés à forte croissance où le groupe continue de renforcer sa position de leader mondial. De plus, l’OCP continue d’investir dans des programmes environnementaux et sociaux afin de maintenir son impact positif sur la sécurité alimentaire mondiale».

L. F.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité