Web
Analytics
FINANCE

Le plafond des investissements marocains à l’étranger est relevé à 200 millions de DH

La nouvelle version de l’Instruction Générale des Opérations de Change (IGOC-2022), dont les dispositions sont entrées en vigueur le 1er janvier 2022, prévoit le relèvement à 200 millions de DH du plafond autorisé pour tout investissement marocain à l’étranger. Ce plafond était fixé à 100 millions de DH pour les investissements en Afrique et à 50 millions de DH pour les autres continents, indique l’Office des Changes dans un communiqué.

La nouvelle version de cette Instruction a mis en place des facilités en faveur du développement des start-ups nationales, répertoriées par l’Agence du Développement du Digital, aussi bien en matière d’investissement à l’étranger qu’en matière d’importations de services, réglées par carte de paiement, en portant le montant à un 1 million de DH au lieu des 500.000 DH prévus auparavant, fait savoir la même source. De surcroît, l’IGOC-2022 prévoit un ensemble de mesures de facilitation et d’assouplissement pour mieux accompagner les opérateurs économiques dans la réalisation de leurs opérations à l’international.

S’agissant de la promotion des exportations, la disposition officielle prévoit un ensemble de facilitations en faveur des exportateurs marocains. Ces derniers peuvent ainsi recourir aux disponibilités de leurs comptes en devises ou en dirhams convertibles pour le règlement des acomptes ou le paiement par anticipation des importations de biens et de services sans plafonnement. (Photo : aujourdhui.ma).

A. A.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité