Web
Analytics
ANTI-TERRORISME

Le Maroc accueillera en 2022 une réunion ministérielle de la Coalition contre Daesh

Le Maroc a toujours attiré l’attention de la communauté internationale, en général, et de la Coalition mondiale contre Daesh, en particulier, sur la nécessité de faire face à la «menace croissante» des groupes terroristes en Afrique. C’est ce qu’a affirmé jeudi dernier le Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger, Nasser Bourita. S’exprimant lors de la réunion de la Coalition internationale contre Daesh pour le lancement de son Groupe de réflexion sur l’Afrique, le Ministre a indiqué que le Maroc a accueilli en juin 2018 à Skhirat la première réunion des Directeurs politiques, dédiée à l’Afrique, soutenant que le lancement de ce Groupe de réflexion est «plus que jamais d’actualité» vis-à-vis de l’évolution continue de la situation dans le continent.

Le Ministre a aussi annoncé l’accueil par le Royaume, au printemps prochain, d’une réunion ministérielle de la Coalition contre Daesh. Le Chef de la diplomatie marocaine a souligné par ailleurs que «nous avons remarqué la montée en puissance de l’utilisation des drones à des fins de reconnaissance et d’offensive, ainsi que des technologies émergentes pour mener leurs opérations et assurer leur financement par le biais de crypto-monnaies», précisant que l’Afrique de l’Ouest et le Sahel sont les régions les plus impactées en Afrique, avec un total de 7.108 attaques terroristes enregistrées en 2020 et plus de 1,4 million de personnes déplacées en raison des affrontements en cours.

Nasser Bourita a d’autre part soutenu qu’afin de contribuer aux efforts de lutte contre le terrorisme sur le continent africain, le Maroc s’est engagé aux côtés de plusieurs pays et dans différents forums, notamment au sein des Nations-Unies dans le cadre du Forum mondial de lutte contre le terrorisme et de la Coalition mondiale contre Daesh. Sur la base de cette expérience et de cet engagement, le Royaume s’est porté volontaire pour co-présider ce Groupe de réflexion sur l’Afrique avec l’Italie, le Niger et les États-Unis, a-t-il rappelé, soulignant que «le Maroc réitère son engagement à œuvrer en étroite collaboration avec nos coprésidents, les membres de la Coalition et nos partenaires afin d’atteindre les objectifs du Groupe de réflexion sur l’Afrique et d’honorer ses promesses».

A. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité