Web
Analytics
TÉLÉCOMS

L’opérateur historique communique sur ses résultats arrêtés à fin septembre 2021

Maroc Telecom a publié hier ses résultats consolidés, arrêtés à fin septembre 2021. L’opérateur historique indique d’emblée que ses performances ont été tirées par ses activités à l’international :

– Progression de 3,3% du parc global du groupe, qui atteint près de 73 millions de clients, grâce à la hausse de la base clients dans les filiales (+4,2%).

– Quasi-stabilité du chiffre d’affaires consolidé au 3ème trimestre 2021 (-0,5% à change constant).

– Poursuite du développement des activités à l’International, avec un chiffre d’affaires en croissance (+2,3% à change constant), tiré par la Data Mobile et un EBITDA ajusté en progression soutenue (+4,4% à change constant).

– Forte croissance de la Data Fixe au Maroc (+7,8%).

– Maintien d’un haut niveau de profitabilité avec un taux de marge d’EBITDA ajusté groupe de 51,6%.

– Accélération des investissements du groupe (hors fréquences et licences) qui représentent 13,3% des revenus à fin septembre 2021.

Au terme des 9 premiers mois de cette année, Maroc Telecom, a pu préserver les performances de ses activités en dépit d’un environnement sanitaire contraignant. Les performances des filiales lui permettent d’afficher des résultats résilients, confortant ainsi sa stratégie de développement à l’international. Le groupe capitalise sur la qualité de ses réseaux qu’il continue de renforcer pour accompagner le développement des usages Data de ses clients et fournir une qualité de service exemplaire.

Concernant le parc, l’opérateur souligne qu’il poursuit sa progression (+3,3% sur un an), pour atteindre près de 73 millions à fin septembre 2021, tiré par la hausse du parc des filiales (+4,2%).

S’agissant du chiffre d’affaires consolidé, durant les neuf premiers mois de 2021, le groupe a réalisé 26.786 millions de DH, en baisse de 2,6% (-2,1% à change constant). La bonne dynamique des activités à l’international et de la Data Fixe au Maroc compense partiellement le retrait du chiffre d’affaires des services Mobile au Maroc. Sur le seul 3ème trimestre 2021, le chiffre d’affaires consolidé affiche une quasi-stabilité (-0,5% à change constant), tiré par la croissance réalisée par les filiales sur le trimestre (+2,0% à change constant).

Pour ce qui est du résultat opérationnel avant amortissement (EBITDA), il a atteint 13.829 millions de DH à fin septembre 2021, en baisse de 3,7% (-3,3% à change constant), pénalisé par la baisse de l’EBITDA ajusté des activités au Maroc. La marge d’EBITDA ajustée reste au niveau élevé de 51,6%.

Concernant le résultat opérationnel ajusté, au terme des 9 premiers mois de cette année, il s’établit à 8.504 millions de DH, en baisse de 2,4% (-2,0% à change constant). La marge d’exploitation se stabilise et ressort à 31,7% du chiffre d’affaires.

S’agissant du résultat net ajusté part du Groupe, il ressort à 4.300 millions de DH, en retrait de 5,0% (-4,8% à change constant).

En matière d’investissements, l’opérateur historique annonce que les investissements (hors fréquences et licences) s’accélèrent et ressortent en hausse de 76,4% à fin septembre 2021 (+77,3% à change constant). Ils représentent 13,3% du chiffre d’affaires du groupe et sont toujours orientés vers le renforcement des infrastructures réseaux Fixe et Mobile.

Pour ce qui est du cash flow, les flux nets de trésorerie opérationnels ajustés s’élèvent à 8.387 millions de DH, en baisse de 25,3% (-24,9% à change constant) du fait de la hausse des investissements. À fin septembre dernier, la dette nette consolidée du groupe représente 0,9 fois son EBITDA annualisé.

Au plan des faits marquants, Maroc Telecom rappelle que, le 17 août dernier, le groupe Etisalat a signé un accord avec le Fonds d’Abu Dhabi pour le Développement afin d’acquérir la participation de ce dernier dans Etisalat Investment North Africa LLC (EINA) à hauteur de 8,7%, portant ainsi la participation du groupe Etisalat à 100%. EINA détient la Société de Participation dans les Télécommunications (SPT) qui détient une participation de 53% dans le groupe Maroc Telecom. Lorsqu’elle sera effective, cette acquisition permettra d’augmenter le pourcentage d’intérêt du groupe Etisalat dans le groupe Maroc Telecom de 48,4% à 53,0% tout en maintenant la structure actuelle de contrôle inchangée.

Soulignons qu’à fin septembre dernier, le parc fixe de Maroc Telecom est resté quasi-stable sur un an (-0,4%), à près de 2 millions de lignes. Le parc haut débit a progressé de 1,8%, pour atteindre 1,7 million d’abonnés, tiré par des installations-records de lignes fibre optique (+53%). Les activités fixe et internet au Maroc ont réalisé un chiffre d’affaires de 7.057 millions de DH, en légère baisse de 0,5% par rapport à la même période de 2020. La croissance de 7,8% de la data fixe a compensé en grande partie la baisse de la voix.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité