Web
Analytics
CORONAVIRUS

On y est : une 3ème dose de vaccin sera administrée au Maroc !

Le Comité scientifique de vaccination au Maroc a validé le principe d’administrer une troisième dose de l’injection pour lutter contre le «Covid-19». Cette décision reste toutefois subordonnée à l’aval du ministère de la Santé ainsi qu’à la mise en place de la logistique nécessaire. Il s’agit en premier lieu du personnel de la santé, tous âges confondus. Le but est de protéger les nombreux professionnels de la santé qui sont en première ligne à affronter le virus.

Cette opération concernera également les personnes âgées. Le Comité a recommandé de démarrer avec la catégorie des plus de 65 ans, mais la décision finale revient au ministère de tutelle. Les personnes atteintes de co-morbidités seront également ciblées. Comme pour les personnes âgées, la détermination de la limite d’âge revient au ministère de la Santé.

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et des experts avaient annoncé qu’on peut interchanger de vaccin, cette troisième dose pourra ainsi se faire avec un vaccin différent des deux premières doses. C’est en fonction de la disponibilité des vaccins. Ainsi, les personnes ayant reçu deux doses de «Sinopharm», par exemple, pourront se voir injecter une troisième dose du vaccin «AstraZeneca» et inversement.

Rappelons que plusieurs pays tels que les États unis, Israël et des pays de l’Union Européenne ont recommandé la troisième dose après le déferlement de la vague du variant «Delta». Cette souche, qui a également touché le Maroc, est plus résistante aux vaccins que les précédentes. Le principe de cette troisième injection est une solution pour combattre la baisse de la protection immunitaire procurée par les deux doses, sachant que des études font état d’une baisse des anticorps au fur et à mesure que le temps passe !

Sur la base de leurs données de suivi des personnes déjà vaccinées, l’Agence américaine des médicaments (FDA) et le Centre américain de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) ont en effet prouvé que la protection baisse avec le temps.

L. F.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité