ÉTAT DE L’ÉCONOMIE

La conjoncture en ce début 2021 en 10 points-clés

La Direction des Études et des Prévisions Financières (DEPF), relevant du ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, a publié hier une intéressante synthèse, relayée par la MAP, concernant la conjoncture de ce mois d’avril 2021. En voici les points essentiels :

– Secteur primaire : indicateurs favorables pour le bon déroulement de la campagne agricole 2020-2021. Cumul pluviométrique au 20 mars : +23,6% et situation du couvert végétal à la même date supérieure de 12,2% par rapport à la moyenne des cinq dernières années. Taux de remplissage des barrages à usage agricole à 49,4% à fin mars au lieu de 46,4% un an auparavant.

– Secteur secondaire : poursuite du redressement progressif, porté par les secteurs des mines (production de phosphate : +5,7% à fin février), du BTP (ventes de ciment : +3,9% à fin mars) et de l’industrie, en ligne avec le maintien de l’amélioration du taux d’utilisation des capacités (71,5% à fin février après 70,7% au 4ème trimestre 2020 et 66,7% au 4ème trimestre 2020).

– Secteur tertiaire : impact prolongé de la crise sanitaire au niveau du secteur touristique (arrivées : -81% à fin février) et du transport (passagers aériens : -73,2% à fin février. Activité portuaire : -2,3% à fin mars), parallèlement à une évolution favorable de l’activité des télécommunications (parcs mobile et internet : +5,9% et +17,4% à fin 2020).

– Pouvoir d’achat des ménages : il devrait se rétablir progressivement, bénéficiant du raffermissement prévu des revenus, en relation avec les anticipations favorables de la campagne agricole, ainsi qu’avec la bonne tenue des transferts des Marocains Résidant à l’Étranger (+22,5% à fin février 2021), dans un contexte de maîtrise de l’inflation (+0,2% à fin février 2021).

– Investissement : il peine à se redresser comme en témoigne le recul persistant des importations des biens d’équipement (-6,9% à fin février 2021) et la baisse des crédits à l’équipement (-2,9% à fin février 2021). Il devrait toutefois être relancé grâce aux mesures d’accompagnement prises par le Comité de Veille Économique au profit des entreprises et de l’opérationnalisation du Fonds Mohammed VI pour l’Investissement.

– Échanges extérieurs : allègement du déficit commercial de 15,9% et amélioration du taux de couverture de 3,3 points (à fin février 2021), recouvrant une baisse des importations (-7,4%) plus prononcée que celle des exportations (-2,5%).

– Avoirs officiels de réserve : ils permettent de couvrir 7 mois et 5 jours d’importations de biens et de services.

– Finances publiques : déficit budgétaire de 6,7 milliards de DH à fin mars 2021 après un excédent de 5,6 milliards de DH à fin mars 2020, période marquée par la mobilisation de recettes de 18,3 milliards de DH au titre du Fonds «Covid-19» et l’impact limité de la crise sanitaire. Ce déficit résulte particulièrement d’une baisse des recettes ordinaires de 4,2%, conjointement au repli moins prononcé des dépenses ordinaires de 2% et au recul notable de l’excédent des comptes spéciaux du Trésor de 48,5%.

– Financement de l’économie : léger ralentissement de la croissance des crédits bancaires à fin février 2021 (+4% après +4,2% un an auparavant), notamment les crédits au secteur non financier (+4,3% après +4,9%). Par objet économique, l’évolution des crédits bancaires recouvre un recul des crédits à l’équipement (-2,9% après +6%) et à la consommation (-3,7% après +4,1%), la décélération des crédits à l’immobilier (+2,3% après +3,4%) et l’accélération des crédits de trésorerie (+12,7% après +5%). – Marché boursier : évolution globalement positive des indicateurs de la place financière de Casablanca au terme du premier trimestre 2021. Hausse des indices «Masi» et «Madex» respectivement de 1,7% et 1,6% par rapport à fin décembre 2020 et hausse de la capitalisation boursière de 1,8%, à 595,3 milliards de DH.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité