ARMES CHIMIQUES

Le Maroc élu Président du Conseil de l’OIAC

Le Maroc a été élu par acclamation, hier mardi à La Haye (Pays-Bas), à la présidence du Conseil exécutif de l’OIAC (Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques, dénommée OPCW en anglais), pour un mandat d’une année, allant du 12 mai 2021 au 11 mai 2022. L’élection du Royaume en la personne d’Abdelouahab Bellouki, Ambassadeur à La Haye et Représentant Permanent auprès de l’OIAC, intervient «suite au soutien unanime apporté par le groupe des États africains Parties à la Convention sur l’Interdiction des Armes Chimiques à la candidature marocaine», indique un communiqué de l’ambassade du Maroc aux Pays-Bas.

«La présidence marocaine de cet important organe décisionnel consacre l’engagement continu du Maroc en faveur des objectifs de ladite Convention et de la coopération soutenue avec l’OIAC, comme en témoigne l’organisation au Royaume de plusieurs conférences ainsi que de multiples formations régionales visant le renforcement des capacités des représentants des pays d’Afrique. De ce fait, l’OIAC classe le Maroc parmi le top 10 de ses partenaires», souligne le communiqué. Selon la même source, la présidence du Conseil exécutif témoigne également de la reconnaissance des États membres de l’OIAC de l’engagement constant et de la contribution active du Maroc aux travaux des différents organes de cette instance.

Rappelons que le Maroc a assuré la présidence de la Conférence des États Parties, organe suprême de l’OIAC, en 2017-2018, la vice-présidence du Conseil Exécutif au nom du groupe africain de 2020 à 2021 et la présidence du Groupe des États Africains membres de l’OIAC de 2017 à 2018.

En tant qu’organe de mise en œuvre de la Convention sur l’Interdiction des Armes Chimiques, l’OIAC supervise avec ses 193 pays membres les efforts de la communauté internationale visant à éliminer définitivement les armes chimiques. Depuis l’entrée en vigueur de la Convention en 1997, qui est le traité de désarmement le plus efficace, visant à éliminer toute une classe d’armes de destruction massive, plus de 98% de tous les stocks d’armes chimiques déclarés ont été détruits sous la vérification de l’OIAC. Pour ses efforts considérables dans l’élimination des armes chimiques, l’Organisation a reçu le Prix Nobel de la Paix en 2013.

Rappelons aussi que le Maroc a signé la Convention sur l’Interdiction des Armes Chimiques en janvier 1993 et l’a ratifiée en décembre 1995. Depuis lors, le Royaume, qui n’a jamais été détenteur d’armes chimiques, a rempli toutes ses obligations au titre de la Convention tout en demeurant un fervent défenseur de l’utilisation de la chimie à des fins pacifiques.

A. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité