SAHARA MAROCAIN

La Jeunesse du Parti démocrate américain invite les investisseurs à s’implanter à Dakhla

Une délégation des Young Democrats of America (YDA), l’aile Jeunesse du Parti démocrate des États-Unis, a appelé récemment depuis la ville de Dakhla, les investisseurs à s’implanter dans cette région à fort potentiel économique. «Il existe de nombreuses opportunités pour les investisseurs de venir investir à Dakhla et de partager ces ressources avec l’Afrique», a déclaré à la MAP le Président des YDA, Joshua Harris Till, en visite de quatre jours, la semaine dernière, à Dakhla sur invitation de la Jeunesse du Parti Authenticité et Modernité (PAM). Pour le chef de la Jeunesse du Parti démocrate américain, la reconnaissance par les États-Unis de la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara «n’est qu’un premier pas», ajoutant qu’«il reste encore du travail à faire. Des investissements américains doivent être réalisés à Dakhla».

Joshua Harris Till a également mis en avant l’importance de la dynamique socio-économique et des chantiers-phares en cours dans la région pour l’avenir des jeunes de la perle du Sud marocain. «Il y a un réel potentiel ici pour les jeunes d’avoir un environnement prospère et je pense que c’est quelque chose d’extrêmement important», a souligné le chef de cette délégation qui s’est rendue à une ferme agricole pilote dans la région.

Ce déplacement a permis aux membres de cette mission des YDA de s’informer des moyens qui sont à même de développer des partenariats et des alliances avec les jeunes Marocains. Pour sa part, Heather Brown, membre du parti démocrate américain, a indiqué que les autorités ont une vision stratégique sur la manière dont cette région pourrait se développer dans l’avenir, notant que cette vision permettra à Dakhla d’ «être une plateforme portuaire importante pour toute l’Afrique». Mme Brown, qui a déjà visité Dakhla il y a plus de 10 ans pour assister à la cérémonie de présentation du plus grand drapeau du monde, s’est dite impressionnée par le développement socio-économique et la qualité des infrastructures à Dakhla, assurant que les États-Unis «continueront d’être un partenaire et un ami du Maroc».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité