Web
Analytics
Baignade

Près de 9.500 noyades enregistrées entre le 1er mai et le 15 juillet sur les plages marocaines

Le bilan des noyades, entre le début du mois de mai et le 15 juillet derniers, fait état de 9.482 personnes noyées, dont 32 décès et 20 baigneurs portés disparus, a révélé hier mardi la Direction Générale de la Protection Civile. La région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma arrive en tête des zones qui enregistrent le plus grand nombre de noyades, suivie des régions de Casablanca-Settat et Rabat-Salé-Kénitra avec respectivement 3.200, 3.136 et 2.302 personnes noyées pour la même période.

Selon la même source, les principales causes de noyade sont entre autres la forte densité des baigneurs sur les plages, la baignade en zones non surveillées, l’ignorance des consignes édictées par les nageurs-sauveteurs et la baignade en dehors des horaires de surveillance.

Il faut rappeler qu’à l’approche de chaque saison estivale, la Direction Générale de la Protection Civile, en collaboration avec les autorités compétentes, mobilise l’ensemble de ses moyens humains et logistiques pour lutter contre les risques liés à la saison balnéaire et à la baignade afin d’assurer la surveillance et la sécurité des plages. Ses opérations couvrent quasiment l’ensemble des plages nationales connaissant une grande affluence des estivants. (Photo : Le Matin).

M. E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité