RÉSILIENCE

DANS LA FOULÉE DU 8 MARS / Le capital féminin se mobilise au Sofitel Marrakech

Dans le cadre de la Journée Internationale de la Femme, célébrée le 8 mars dernier, le capital féminin du Sofitel Marrakech (groupe Accor Maroc) a été au centre de toutes les attentions et derrière toutes les initiatives qui ont marqué cette célébration annuelle. Les femmes cadres du célèbre palace ont été de tous les combats menés par ce prestigieux établissement depuis le début de la pandémie en mars 2020. Elles ont, en effet, donné un remarquable exemple de mobilisation, d’engagement citoyen et de volonté motrice au service d’un objectif majeur : assurer la continuité et la pérennité de cet établissement emblématique non seulement à Marrakech mais au Maroc et à l’international également, compte tenu de la notoriété du Sofitel Marrakech auprès de la clientèle internationale et des grands TO mondiaux.

Et pour faire bonne mesure, l’établissement a invité tout un groupe de femmes artistes marocaines, comédiennes de théâtre et actrices de cinéma et de télévision, pour un week-end détente. La finalité : honorer la Femme artiste marocaine, durement éprouvée par la crise pandémique depuis une année ! Une belle initiative citoyenne entreprise par Ahmed Benkirane, Directeur Général de l’hôtel, qui n’a pas caché son émotion face à ces dames bien connues du petit et du grand écran au Maroc. Il a été épaulé dans la réussite de cette opération par tout son staff, et en particulier les femmes cadres, montées en première ligne à l’occasion du 8 Mars. Sur la photo, de gauche à droite : Hind El Attar, Directrice Revenus; Nezha Filali, Directrice Commerciale; Ikram Jarid, Directrice Exploitation; Amira Mawlou, Responsable de la Communication; et Salwa Zaki, Responsable Expérience Client.

M. E.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité