COVID-19Fil d’Actualité

Rachid Saïdi, un Samaritain marocain en France

PAR MONCEF EL ARCH

Oui, Rachid Saïdi est un vrai Samaritain ! Il a trouvé sa voie, depuis plusieurs années, dans le milieu de l’hôtellerie à Paris, mais il a également découvert les ressorts de sa passion depuis l’instauration des mesures sanitaires liées au «Covid-19» : il porte secours aux Marocains (et non Marocains aussi, d’ailleurs) bloqués dans la capitale française depuis le mois de mars ! A titre personnel d’abord, sa fibre humaniste ayant toujours été très forte depuis sa prie jeunesse. Mais aussi à titre professionnel, son employeur n’étant autre que la chaîne hôtelière bien connue à Paris : les Hôtels Monsieur. Quadra bouillonnant de vie Rachid est Directeur d’Exploitation de cette enseigne touristique qui s’est engagée, depuis le début de la pandémie, dans un soutien actif aux personnes, pour la plupart des compatriotes, qui se sont retrouvés en situation difficile. «Notre groupe hôtelier n’a pas hésité à porter assistance à ces personnes. Le Monsieur George fournit des repas au personnel médical tandis que les Monsieur Cadet, Monsieur Helder et Monsieur Saintonge ont agi à travers un soutien significatif au profit des personnes les plus démunies depuis le début de cette crise», confie Rachid avec beaucoup émotion.

Les ressorts de sa vocation

Membre d’un petit réseau de bons Samaritains, tous Marocains dans le cœur mais altruistes dans l’âme, il insiste pour plébisciter d’autres compatriotes au grand cœur : Sara Blouz, Adil Ridaoui, Rachid Baraka et Hakim Hamdouni. Des MRE rencontrés en chemin au cours de cette belle aventure humaine ont rejoint le réseau : Karim à Paris, Nadia à Grenoble, Loubna à Lyon, Hassan à Lille…

Natif de Témara, Rachid Saïdi a grandi dans une famille modeste. Son bac en poche après une scolarité au Lycée Militaire Royal de Kénitra, il s’envole pour San Diego où il apprend l’anglais et l’espagnol tout en faisant de petits boulots pour financer ses études. Puis il part pour Paris où il s’inscrit à une Faculté de Médecine. «Mes parents voulaient que je sois médecin. A  cette époque, il n’était pas question de s’opposer à l’autorité paternelle ! Mais la vie prend parfois un tournant inattendu… Je devais travailler la nuit dans un hôtel pour payer mes études», confie Rachid. Par la force des choses, il intègre alors le groupe Hôtels Monsieur à Paris où il gravit rapidement les échelons. La direction de l’enseigne hôtelière lui confie des responsabilités sans cesse plus importantes jusqu’à le nommer, en 2007, Directeur de deux unités prestigieuses : Villa Royale Montsouris et Villa Eugénie. «Tant pis pour la médecine !», s’exclame-t-il avec humour, «Mais j’ai trouvé ma voie. Et comme j’aime le contact et la communication, cela correspondait beaucoup mieux à ma nature».

Le jeune cadre, finalement entrepreneur-né, n’est pas peu fier aujourd’hui d’avoir tracé son propre chemin, n’ayant jamais eu de formation académique dans la gestion commerciale ou le management hôtelier. Après avoir flirté avec la rue en 2004, il est devenu chef d’entreprise en 2014 en créant sa propre structure, offrant l’accompagnement des hôtels pour la gestion et l’achat d’actifs immobiliers à des fins de reconversion. Hôtelier et entrepreneur, Rachid est conscient du chemin parcouru, mais surtout de la perspective de qui reste à venir : «Je remercie mon groupe hôtelier pour sa confiance; cela nous permet de prendre en charge aujourd’hui une trentaine de personnes, notamment dans le 6ème Arrondissement de Paris», souligne-t-il. Accompagner les ressortissants dans leurs démarches pour les prorogations de visas, aider à la prise en charge médicale à l’accès aux services proposés par les représentations consulaires marocaines et les préfectures d’arrondissements français. «Tout le monde participe ! Des MRE, l’Ambassadeur du Maroc à Paris, les Consuls et même des compatriotes eux-mêmes bloqués».

Oui pas de doute : Rachid est né avec cœur grand comme ça. Un vrai Samaritain !

admin Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
admin Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.

Comment here