COVID-19Fil d’Actualité

Nouveau modèle de développement : les ingénieurs de l’AIEM montent au créneau

Dès la désignation par S.M. le Roi Mohammed VI des membres de la Commission Spéciale du Modèle de Développement (CSMD), l’Association des Ingénieurs de l’Ecole Mohammadia (AIEM) a lancé, à travers son think tank, une action de mobilisation de tous ses membres pour élaborer la contribution de l’Association à ce chantier national structurant. Cette mobilisation a donné lieu à un rapport détaillant les propositions de l’AIEM. Le rapport a fait l’objet d’une présentation à la CSMD, lors d’une réunion tenue par vidéoconférence le 21 mai, présidée par Chakib Benmoussa, Président de la Commission.

La contribution de l’AIEM à cette dynamique nationale de réflexion autour du nouveau modèle se veut une concrétisation supplémentaire de la mission historique de l’Association. Une mission qu’elle n’a cessé de confirmer durant toute son histoire qui s’étale sur plus de 55 ans !

Lors de son allocution de présentation des propositions de l’AIEM, Abed Chagar, Président de l’AIEM, a rappelé que le contexte actuel de la crise «Covid 19» a confirmé la pertinence et la nécessité de mener cette réflexion profonde et élargie sur le modèle national de développement. L’engagement fort du Maroc dans ce chantier, avant même le déclenchement de cette crise multidimensionnelle, est de nature à permettre d’en tirer les meilleurs enseignements et de les intégrer dans une réflexion encore plus globale et plus structurante. Abed Chagar a également salué, au nom de toutes les composantes de l’AIEM, la démarche d’écoute et d’ouverture adoptée par la CSMD dès le démarrage de ses travaux.

Pour élaborer ses propositions, l’AIEM a opté pour une démarche basée sur des principes forts. Cette démarche a permis de présenter à la CSMD un aperçu représentatif de la perception du chantier du nouveau modèle de développement par l’une des composantes importantes de la société marocaine , en l’occurrence les ingénieurs. Elle a également permis d’orienter les propositions de l’Association et de les enrichir par des idées et recommandations reprenant différentes sensibilités et expériences.

La démarche a pailleurs permis de donner lieu à des propositions centrées autour de deux projets structurants : la mise à niveau du système national de la formation des ingénieurs par la mise en place de Pôles Technologiques Régionaux, et la mise en place d’une nouvelle gouvernance des grands projets publics.

Dans le rapport soumis à la CSMD, ces deux projets ont été appuyés sur des analyses détaillées de l’état des lieux et ont été accompagnés par des plans de mise en œuvre adaptés.

admin Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
admin Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.

Comment here