COVID-19Fil d’Actualité

Les opérateurs du textile-habillement réclament l’écoulement de leur production

La filière textile-habillement est en train d’agoniser, en particulier les petites structures, qu’elles soient formelles ou informelles. Mustapha Chraka, Secrétaire Général de l’AMPETH (Association des Moyennes et Petites Entreprises de Textile et d’Habillement) dresse un constat sans appel : «si les entreprises exportatrices continuent de travailler, les structures dont la production est destinée au marché local sont toujours à l’arrêt».

Des dizaines de milliers d’ateliers et d’emplois sont menacés par la grave crise que traverse la filière, soit environ 40.000 personnes, ont révélé récemment les professionnels du textile. Selon Mustapha Chraka, les opérateurs qui couvrent l’ensemble du territoire national demandent au moins la réouverture pour les détaillants et les semi-grossistes pour vendre leurs stocks. Ces opérateurs font face à la concurrence des grandes surfaces, ce qui constitue un manque à gagner considérable pour les fabricants et détaillants de produits locaux. Les opérateurs demandent aussi de l’aide et souhaitent la réouverture des magasins pour sauver la saison ! C’est en effet durant les périodes de fêtes qu’ils réalisent l’essentiel de leur chiffre d’affaires.

A. A.

admin Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
admin Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.

Comment here