CULTURE

Les artistes du grand écran en conclave à Agadir

Du
9 au 14 décembre prochain, Agadir abritera le 16ème Festival
International Cinéma et Migrations. Pour cette édition, qui accueillera la
Belgique comme invité d’honneur, il est prévu des projections, rencontres,
workshops, master-class, tables rondes ainsi que des compétitions de longs et
courts-métrages produits entre 2018 et 2019.

Et
de 16 pour le Festival international Cinéma et Migrations ! L’événement qui se
déroulera, comme à l’accoutumée, à Agadir promet, cette année, une
programmation très variée et riche en activités au grand bonheur des visiteurs
et des habitants des régions avoisinantes. L’Association Initiative Culturelle,
organisatrice du Festival, est fière de la qualité du programme qui comprendra
des projections, rencontres, workshops, master-class et tables rondes.
L’Association fait savoir qu’elle a choisi cette année la Belgique comme pays
invité d’honneur, expliquant qu’il s’agit d’un pays avec lequel le Royaume
entretient des relations étroites et dont le paysage cinématographique est
constamment enrichi par les contributions de talentueux réalisateurs,
comédiens, scénaristes et producteurs d’origine Marocaine.

Des
projections inédites

« Le
Maroc, au répertoire cinématographique riche et singulier, sera représenté à
Agadir par une importante délégation conduite par le Belgo-Marocain Nabil Ben
Yadir», se réjouit l’initiatrice de l’événement, qui indique que dans le cadre
des deux compétitions officielles du Festival, neuf longs-métrages et quinze
courts-métrages, tous produits entre 2018 et 2019, seront en lice pour cette
édition. Précisant que la plupart de ces productions seront projetées pour la
première fois au Maroc et sur le continent africain, la même source annonce que
la présidence du jury des longs-métrages sera confiée au réalisateur et ancien
Ministre malien de la Culture, Cheick Oumar Sissoko, avec à ses côtés la
comédienne tunisienne Fatma Ben Saïdane, le réalisateur marocain Ismaël
Ferroukhi, le réalisateur français Manuel Sanchez et la réalisatrice italienne
Annamaria Gallone. «Le jury des courts-métrages sera présidé par le
réalisateur, producteur et scénariste marocain Abdeslam Kelaï, et sera composé
de la comédienne marocaine Saâdia Ladib, du réalisateur et scénariste
néerlando-algérien Karim Traïdia, du réalisateur et scénariste marocain Mohamed
El Khomaïs et de la comédienne et auteure libanaise Darine Al Joundi», souligne
l’Association, qui relève que les hommages ne seront pas en reste dans cette
édition 2019 avec les comédiens Asmaa Khamlichi et le Franco-Marocain Karim
Saïdi sous les feux des projecteurs.

Organisée
en partenariat avec la Région Souss-Massa, la Wilaya et le Conseil préfectoral
d’Agadir Ida-Outanane, ainsi que le Centre Cinématographique Marocain et le
ministère délégué auprès du Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération
africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, cette manifestation
culturelle a été créée en 2004, par l’Association Initiative Culturelle qui
s’assigne pour objectif central de promouvoir Agadir et la région Souss-Massa à
travers l’art et la culture. Rappelons, par ailleurs, que lors de l’édition
2018, tenue du 5 au 10 novembre, c’est le cinéma béninois qui était à l’honneur
avec un hommage posthume rendu au cinéaste burkinabé Idrissa Ouédraogo. Ce
dernier, décédé en février 2018, avait présidé le jury des longs-métrages de
l’édition 2017 du festival. 

M.
B.

admin Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
admin Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.

Comment here